Magazine Asie

Relations des reins avec les autres organes

Publié le 14 décembre 2017 par David Brun @DietTuina

En médecine chinoise, les viscères sont distingués en tant qu' organes Zang (脏) et entrailles Fu (腑) et leurs connexions s'effectuent par le système des méridiens. En effet, le corps humain est un tout organique composé de méridiens et de vaisseaux, d'organes et d'entrailles et de beaucoup d'autres tissus.
Chaque organe a des relations spécifiques avec d'autres Zang et avec au moins un Fu.

Cet article explique les principales relations que les reins entretiennent avec les autres organes et les entrailles.

Voici les relations qu'entretiennent les reins avec les quatre autres principaux organes du corps.

La relation entre la rate et les reins est essentiellement reflétée par l'interdépendance du Jing du ciel antérieur (aussi appelé Jing prénatal : Xiān Tiān Zhī Jīng; 先天之精) et celui du ciel postérieur (aussi appelé Jing postnatal : Hòu Tiān Zhī Jīng; 后天之精), ainsi que leur coopération dans le métabolisme de l'eau.
La rate est la racine du Jing du ciel postérieur qui est formé par l'Essence pure extraite des aliments et des boissons par la rate et l'estomac, ainsi que de l'air.
Le Jing du ciel antérieur est emmagasiné dans les reins, il est nourri et complémenter par le Jing postnatal afin d'être prospère. La rate est stimulée par le Yang des reins pour accomplir sa fonction de transformation et de transport.
Par conséquent, il est vital que la rate et les reins se soutiennent l'un l'autre.

Les actions de réchauffement et de transformation du Yang des reins aident pour transformer et transporter les liquides de la rate. Ces deux organes se coordonnent dans le processus du métabolisme de l'eau.

Pathologiquement, la rate et les reins, le Jing du ciel antérieur et le Jing du ciel postérieur s'affectent mutuellement. Si le Yang des reins est insuffisant et n'arrive plus à réchauffer le Yang de la rate, cela cause un vide du Yang de la rate entrainant le syndrome de vide concomitant du Yang de la rate et des reins avec des manifestations de froid et de douleur dans l'abdomen, de diarrhée avec présence d'aliments non digérés, d'œdème.
Par ailleurs, une faiblesse du Qi de la rate et un dysfonctionnement de sa fonction de transformation et de transport ne nourrira pas suffisamment les reins, entrainant une insuffisance du Jing des reins avec des manifestations telles que des distensions abdominales, des selles molles, une faiblesse du bas du dos et des acouphènes.

Pour en savoir plus sur le Jing des reins, cliquez ici.

La relation du poumon avec les reins

La relation entre le poumon et les reins se fait par la respiration, les liquides et le Qi.

Le poumon et les reins travaillent ensemble pour accomplir l'activité respiratoire et pour assurer l'échange d'air entre l'interne et l'externe. En effet, la respiration est contrôlée par la fonction des reins consistant à aspirer et à maintenir le Qi vers le bas que le poumon à fait descendre. En maintenant le Qi, les reins permettent au Qi naturel de l'air de pénétrer profondément durant le processus d'inhalation.
Si les reins n'arrivent pas à maintenir le Qi vers le bas, et que le Qi se rebelle en remontant vers la poitrine, obstruant la fonction de descente du poumon, asthme, toux, oppression de la poitrine et dyspnée peuvent apparaitre.

Le poumon gouverne la voie des eaux et les reins gouvernent l'eau.
Les liquides que le poumon n'a pas pu diffuser (le trouble) descendent aux reins et sont stockés dans la vessie. La partie claire des liquides troubles reçus par les reins est vaporisée par ces derniers vers le poumon, la partie trouble (le trouble du trouble) reste dans la vessie pour être excrétée.
La coordination du poumon et des reins permet de maintenir la distribution et l'excrétion normales des liquides.

Effets d'un vide du Qi du poumon sur les liquides

Lors de vide du Qi du poumon, le poumon ne peut pas faire descendre les liquides et il ne peut pas communiquer efficacement avec les reins et la vessie. Cela peut engendrer des œdèmes, notamment dans le haut du corps.

Effets d'un vide du Yang des reins sur les liquides

Si un vide du Yang des reins est présent, les reins ne peuvent ni transformer ni excréter les liquides du foyer inférieur. Ces liquides s'accumuleront pour former des œdèmes, notamment dans le bas du corps. En raison de la relation étroite entre le poumon et les reins concernant les liquides, cette accumulation peut éventuellement affecter le poumon et dégrader la fonction de diffusion et de descente de celui-ci.

Effets d'un vide du Yin des reins sur les liquides

Un vide du Yin des reins amène à une déficience des liquides dans le foyer inférieur. Les liquides n'arrivent pas à monter pour humidifier le poumon, causant par la suite un vide du Yin du poumon (gorge sèche la nuit, bouche sèche, transpiration nocturne, sensation de chaleur dans la paume des mains et la plante des pieds).

Effets d'un vide du Yin du poumon sur les liquides

Un vide du Yin du poumon peut par exemple se produire parce qu'on fume ou après une longue maladie fébrile impliquant les reins. Cela signifie qu'il y a une déficience des liquides dans le poumon, une incapacité de celui-ci à envoyer les liquides vers les reins, ce qui a pour conséquence un vide du Yin des reins (les fumeurs finissent souvent par avoir un vide du Yin des reins en raison de ce mécanisme).

Les classiques mentionnent : le poumon est le gouverneur du Qi, les reins en sont la racine.
En effet, le poumon est le gouverneur du Qi parce que c'est le Qi du poumon qui permet la diffusion et le mouvement du Ying Qi et du Wei Qi dans le corps. Cependant, les reins sont la racine du Qi parce que du Jing des reins est nécessaire afin d'engendrer et de transformer le Ying Qi et le Wei Qi.

Relation du cœur avec les reins

Relations reins avec autres organesSelon la théorie des cinq mouvements (ou cinq éléments), le cœur appartient au mouvement Feu et les reins à celui de l'Eau. Ils sont catégorisés comme possédant respectivement des propriétés Yang et Yin. Ils ont donc une relation très étroite avec une dépendance et une restriction mutuelle. Si cette relation fonctionnelle n'est pas normale, c'est à dire, si l'équilibre dynamique entre l'Eau et le Feu est perturbé, cet état donne lieu au syndrome appelé : " non-communication entre le cœur et les reins ".

Les relations entre le cœur et les reins peuvent être décrites comme ce qui suit.

Le cœur est Yang et se trouve dans le foyer supérieur tandis que les reins sont Yin et sont dans le foyer inférieur (pour comprendre la notion de foyer, cliquez ici).
Le feu du cœur (c'est à dire le Yang du cœur) descend vers les reins et se joint au Yang des reins afin de chauffer et de propulser le Yin des reins. De son côté, l'eau des reins (c'est à dire le Yin des reins) monte vers le cœur et se joint au Yin de celui-ci pour le soutenir et pour contrôler le Yang du cœur afin qu'il ne devienne pas hyperactif.

En médecine chinoise il est dit que " lorsque les reins manquent de feu du cœur, alors l'eau est froide. Quand le cœur manque d'eau des reins, son feu devient hyperactif. " Lorsque l'eau et le feu sont en harmonie, un équilibre entre le Yang en haut et le Yin en bas est maintenu, assurant une bonne santé.
Si le Yin des reins n'arrive pas à nourrir le Yin du cœur, cela engendrera un vide du Yin du cœur et une hyperactivité du Yang du cœur, entrainant :

  • dysphorie
  • insomnie
  • acouphènes
  • faiblesse du bas du dos et des genoux

Si le feu du cœur n'arrive pas à descendre, cela engendrera de la chaleur dans le haut et du froid dans le bas du corps, causant :

  • dysphorie
  • insomnie
  • sensations de froid dans le bas du corps (bas du dos et genoux)
  • éjaculation nocturne
  • délire (dans les cas sévères)

L'essence (Jing) et le sang se transforment mutuellement

Nous avons vu que le cœur gouverne le sang, les reins en revanche stockent le Jing (Essence). Le sang et le Jing sont des substances essentielles du corps. Le Jing des reins peut se transformer en sang et vice versa. Les actions de transformations et d'engendrements mutuelles fournissent une base matérielle pour la connexion fonctionnelle du cœur et des reins.
Par conséquent, une insuffisance du sang du cœur peut causer un vide du Jing des reins, et un vide du Jing des reins pourra causer un vide du sang du cœur. Entrainant par la suite des troubles du sang et du Jing avec des symptômes comme : teint pâle, palpitations, acouphènes, faiblesse des lombes et des genoux.

Le Jing et le Shen (Esprit) s'utilisent l'un l'autre

Le cœur abrite le Shen qui gouverne les activités de la vie et alimente le Jing. Les reins stockent l'Essence qui produit la Moelle, qui elle-même créée la moelle épinière et le cerveau. D'où la connexion reins/cerveau propre à la médecine chinoise. C'est pourquoi cette médecine dit que le Jing abrite les émotions ou les sentiments. Notre activité mentale n'est pas seulement contrôlée par le cœur, mais elle est aussi fortement influencée par les reins.
L'Essence (Jing) est la base matérielle de l'Esprit (Shen), le Jing du ciel antérieur (Xiān Tiān Zhī Jīng; 先天之精) est le fondement de ce dernier tandis que le Jing du ciel postérieur (Hòu Tiān Zhī Jīng; 后天之精) le nourrit. Le Shen est la manifestation externe du Jing.

Une activité mentale normale a besoin de suffisamment de Jing. Lorsque le Jing est faible, le Shen est affaibli et la personne manque de vitalité, de volonté, de confiance en soi.
Quand le Shen est perturbé, le Jing le sera également, la personne se sentira fatiguée et aura un manque de motivation.

Relation du foie avec les reins

Le foie et les reins sont intimement liés, ils ont de nombreuses connexions via les méridiens. Physiologiquement, ils s'engendrent et s'équilibrent mutuellement. Sur le plan clinique, les reins et le foie sont souvent traités ensemble.

Le foie et les reins sont mutuellement engendrés

Relations des reins avec les autres organesSelon la théorie des cinq mouvements (ou théorie des cinq éléments), le foie appartient au mouvement bois et les reins à celui de l'eau. Le mouvement eau engendre celui du bois, cela est parfois mentionné comme la " relation mère/fils " car seule une mère peut donner naissance à un bébé.

Mais leur relation est loin de se faire en sens unique. En effet, le Yin des reins nourrit et humidifie le foie, tandis que le Yang des reins réchauffe le foie. De son côté, le sang du foie aide à produire l'Essence des reins (Jing).
La relation entre le Yin des reins et le Yin du foie est très étroite. Le premier nourrit le deuxième ce qui permet au Yang du foie de ne pas être hyperactif. D'autre part, le Yin du foie contribue à la régénération du Yin des reins. Mais parmi eux, le Yin des reins est prédominant, car le Yin des reins doit être suffisant pour garder un équilibre dynamique entre eux.
Si le Yin des reins est en vide, alors l'eau ne peut plus nourrir le bois et entraine un vide de Yin du foie et des reins, et une hyperactivité du Yang du foie. Des symptômes comme des maux de tête et des douleurs sur le côté des côtes peuvent apparaitre.
Inversement, une hyperactivité du Yang du foie ou un feu du foie ne sont pas seulement néfastes pour le sang du foie, mais peuvent aussi, à un stage plus avancé de développement, blesser le Jing des reins. C'est pour cette raison que le traitement implique souvent de nourrir le foie et d'enrichir les reins.

Le foie gouverne la libre circulation et les reins gouvernent le stockage

Le foie et les reins équilibrent et régulent mutuellement leurs fonctions, se manifestant par les menstruations chez les femmes et la fonction d'éjaculer chez les hommes. Une perturbation de ces deux fonctions peut entrainer des règles en avance, des règles abondantes, des règles retardées, voire bloquées, et des éjaculations nocturnes sans rêves.

Le sang et le Jing viennent d'une même source

Le sang du foie et le Jing des reins sont étroitement associés. Ils sont transformés à partir de l'Essence des aliments qui est produite durant la digestion et l'absorption par l'estomac et la rate. Le sang est alors stocké dans le foie et le Jing dans les reins.

Un surplus de sang est nécessaire afin de produire le Jing du ciel postérieur, tandis que du Jing des reins est aussi nécessaire pour engendrer et transformer le sang. Par conséquent, il est dit que le foie et les reins viennent d'une même source.

Le foie et les reins possèdent le Feu Ministre

Le Feu Ministre (Xiàng Huǒ; 相火) prend sa source dans Ming Men (Mìng Mén; 命门), la Porte de la Vie. On retrouve notamment ce Feu dans les reins et le foie, ce qui encore une fois montre leur lien étroit.
Le Feu Ministre coopère avec le Feu Monarque (Jūn Huǒ; 君火), aussi appelé Feu Empereur, c'est à dire le Feu du cœur lui-même en relation avec l'Esprit - Shen, pour favoriser l'activité fonctionnelle des organes et entrailles (Zang Fu) ainsi que des méridiens. Le Feu Ministre exécute les ordres du Feu Monarque comme dans un royaume qui favorise le bon fonctionnement du corps entier.

Certaines de leurs fonctions sont opposées, mais complémentaires

Le foie assure le mouvement et le non-blocage du Qi, tandis que les reins ont une action de stockage et " d'étanchéité ". Une circulation sans blocage du Qi du foie assure aux reins de fonctionner en accord avec ses capacités normales. D'autre part, lorsque les actions du Qi des reins sont correctes, cela régule le foie de façon à ce qu'il ne devienne pas hyperactif ou trop passif. Ces actions sont opposées, mais complémentaires.

Ils commandent le foyer inférieur

Le foie et les reins commandent tous les deux le foyer inférieur. Cela signifie que la plupart des troubles touchant le foyer inférieur sont associés avec le foie et/ou les reins.
Ils sont liés l'un et l'autre physiologiquement et pathologiquement.

Relation des reins avec les Fu (entrailles)

La relation des reins avec les entrailles se fait plus intimement avec la vessie. Selon la théorie des 5 mouvements, ils appartiennent tous les deux au mouvement Eau, la vessie étant la partie Yang de ce dernier, et les reins la partie Yin.
Il n'est donc pas surprenant qu'ils jouent un rôle important dans le mouvement de l'eau dans la corps entier.

Les reins et la vessie

Relations des reins avec les autres organesLes reins gouvernent l'eau en régulant sa distribution et son excrétion, ceci est traditionnellement décrit comme la vaporisation. Bien que les fonctions de stockage des liquides et d'excrétion de l'urine sont liées à la vessie, elles dépendent de la fonction de vaporisation des reins pour la production de l'urine.

Lorsque le Qi des reins est suffisant et la fonction de transformation du Qi normale, cela permet à la vessie de s'ouvrir et de se fermer correctement pour excréter l'urine. Lorsqu'il y a un vide du Qi des reins, cela perturbe l'ouverture et la fermeture de la vessie entrainant des troubles comme : œdème, incontinence, et miction fréquente.
Une perturbation de la transformation du Qi affectera la vessie engendrant dysurie ou polyurie, énurésie...
S'il y a de l'humidité-chaleur dans la vessie, elle réfrènera l'activité du Qi. Cela permettra aux facteurs pathogènes d'envahir les reins et d'affecter la fonction de transformation du Qi de ces derniers. Par conséquent, cela altérera les reins et fera apparaitre des symptômes tels que : miction fréquente, miction urgente, et miction douloureuse, car la fonction de transformation du Qi dans la vessie sera inhibée. Il y aura également douleur lombaire, lumbago en raison de l'affaiblissement des reins.

Les changements pathologiques dans le stockage des liquides et dans l'excrétion de l'urine sont donc souvent liés aux reins et à la vessie.

Les reins et les autres entrailles - Fu

De façon similaire, les fonctions de réchauffement, de production et de transformation des reins assurent les actions correctes des entrailles (Fu) suivantes :

  1. Au niveau de l'estomac : recevoir et décomposer (murissement et pourrissement) des aliments et des liquides.
  2. Au niveau de l'intestin grêle : réceptionner et transformer les aliments (pour plus de détails concernant les fonctions de l'intestin grêle, cliquez ici).
  3. Au niveau du gros intestin : acheminer les déchets, les transformer et les excréter (pour plus de détails concernant les fonctions du gros intestin, cliquez ici).

Les reins et le Trois Foyers

Le Huang Di Nei jing mentionne que les reins sont liés extérieurement et intérieurement non seulement à la vessie, mais aussi au Trois Foyers. Puisque les reins gouvernent l'eau et que le Trois Foyers est la voie de l'eau, ils se coordonnent l'un l'autre dans le métabolisme de l'eau. Le Trois Foyers est connecté aux parties supérieure, médiane et inférieure du corps. Il peut transporter l'eau dans tout le corps jusqu'aux reins. Si le Qi des reins est en déséquilibre, cela entraînera un écoulement anormal de l'eau et une accumulation d'eau dans le Trois Foyers, provoquant éventuellement un œdème. De plus, le Trois Foyers est la voie de circulation du Yuan Qi, des reins vers le corps entier.

De manière générale, les reins sont les organes les plus importants du corps humain du point de vue de la médecine chinoise. Ils devraient être considérés comme la racine de la vie. À mesure que nous vieillissons, la fonction des reins diminue naturellement. Tous les jours, il est crucial de leur prêter attention en les protégeant et en les nourrissant, car ils sont fondamentaux pour notre santé.

Pour connaître les fonctions des reins en médecine chinoise, vous pouvez lire l'article ci-dessous:

Les reins selon la médecine chinoise

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


David Brun 18259 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines