Magazine Humeur

La réflexion du jour

Publié le 16 décembre 2017 par Magazinenagg
Bref, bien des choix s’offrent à ceux qui disent non aux baisses d’impôts. Aussi, et c’est là une bonne nouvelle, le gouvernement ne réglemente pas le don de charité maximum. Donc, une fois les impôts perçus sur nos chèques de paye, on peut donner autant de ce qui nous reste à toutes sortes d’organismes de notre choix. En plus, quand il s’agit de dons privés, c’est le donateur, et non pas le gouvernement, qui choisit où s’en va l’argent et qui sont les gens à aider en priorité. Fantastique, non?--- Jasmin Guénette

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Magazinenagg 539 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte