Magazine Santé

TABAGISME : Vous fumez ? Vous êtes moins beau !

Publié le 16 décembre 2017 par Santelog @santelog
TABAGISME : Vous fumez ? Vous êtes moins beau !

Les fumeurs sont globalement perçus comme moins attrayants physiquement, selon cette étude britannique, présentée dans la revue Royal Society Open Science. Des données qui pourront peut-être motiver les fumeurs à arrêter, d'autant que ceux qui ont déjà essayé ont pu faire l'expérience d'une élasticité de la peau retrouvée, entre autres bénéfices.

Les chercheurs de l'Université de Bristol et de l'Université d'Oxford prouvent ici " scientifiquement sur des vrais jumeaux, l'un fumeur et l'autre pas, que le fumeur est " moins beau " que le non-fumeur. Au-delà, ils démontrent qu'il est possible d'identifier quelqu'un qui fume, juste en regardant son visage.

Les chercheurs demandent ici tout simplement à 590, puis 580 participants d'évaluer des séries de photographies de vrais jumeaux, alors que l'un fume et l'autre pas. Les chercheurs ont utilisé des photographies de 23 paires de jumeaux identiques, 20 femmes et 3 hommes. Le premier groupe de participants a été invité à détecter à partir de sa photo si le jumeau était fumeur ou non-fumeur. Le second groupe a été invité à évaluer l'attractivité des personnes représentées sur les photos. En plus des photos de jumeaux, 4 images prototypes ont été présentées aux participants, représentant des visages types, masculins et féminins, fumeurs et non-fumeurs. Ces expériences montrent que :

  • L'analyse par participant, c'est-à-dire basée sur la perception de l'ensemble des photos par un participant en particulier, montre que les fumeurs sont plus susceptibles d'être correctement identifiées, via leur photo, comme des fumeurs (53% de bonnes réponses) ;
  • L'analyse par participant toujours, montre également que les non-fumeurs sont plus susceptibles d'être perçus comme plus attrayants, physiquement, par les participants homme, via leur photo, soit score de 0,44 à comparer à 0 pour le " standard " fumeur et 1 pour le standard non-fumeur.
  • L'analyse par photographie, basée sur la perception de tous les participants sur une photographie particulière, donne des résultats moins tranchés : il n'est en effet pas clair que les participants puissent identifier les fumeurs plus de la moitié du temps, ou qu'ils jugent les non-fumeurs plus attirants que les fumeurs plus de la moitié du temps.
  • En utilisant les images standard, cependant, 70% des hommes et 68% des femmes identifient correctement le prototype masculin fumeur et 70% des hommes et 73% des femmes identifient correctement le prototype féminin fumeur. 66% des hommes préfèrent d'ailleurs le prototype féminin non-fumeur et 68% des femmes préfèrent le prototype masculin non-fumeur.
  • Enfin, les chercheurs précisent que la prise en compte de la consommation d'alcool, de l'exposition au soleil, de l'utilisation de crèmes hydratantes ou le poids corporel ne semblent pas affecter ces résultats.
Ainsi, si l'on connaît bien l'effet du tabagisme sur la peau et les traits du visage, cette étude confirme que ces effets sont globalement bien apparents, pour les autres aussi et que le tabagisme peut ainsi avoir un impact négatif sur l'attractivité du fumeur.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Santelog 67150 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine