Magazine Bd

Il est plus que temps de vous emparer d'« Anita Bomba : le journal d’une emmerdeuse intégrale T1 », par Eric Gratien et Cromwell

Par Hectorvadair @hectorvadair
Il est plus que temps de vous emparer d'« Anita Bomba : le journal d’une emmerdeuse intégrale T1 », par Eric Gratien et CromwellOn est fin 2017 et je n’ai toujours pas dit tout le bien que je pensais de la superbe réédition en intégrale d’« Anita Bomba » de Cromwell, publiée cette année par les éditions Akileos. Il se trouve que le premier tirage n’a pas suffit à contenter tous les lecteurs et qu’un deuxième a été lancé il y a quelques semaines. Justement pour vous, lecteurs en retard. De quoi s’agit-il ?et bien tout simplement d’une des BD les plus déglinguées que les années quatre-vingt-dix ont pu porter. (Quatre tomes entre 1994 et 1997 et un cinquième en 2006.) Si vous avez un jour découvert le travail de Cromwell, vous savez de quoi ce gars est capable en terme de dessin (« Le Dernier des Mohicans », Soleil 2010, par exemple). Il a ceci-dit aussi créé avec ses potes Ralf et Riff Reb’s la série punk « Le Bal de la sueur » dans les années quatre-vingt. Un ovni qui était aussi fou que l’autre BD légendaire « La véritable histoire de Ashe Barret », de Vincent Hardy (1986), par exemple, ou des trucs du genre « Peter Pank » (Alphamax, 1985). Vous suivez ? Unton, une gouaille, à la fois typiquement française, et des influences de comics anglais imbibées de Rock’nroll dans le délire, qui rendaient ces albums complètement uniques. (Bon, ok, Alphamax est espagnol, faite pas iech !) On retrouve complètement ça aujourd'hui avec Anita. Il est plus que temps de vous emparer d'« Anita Bomba : le journal d’une emmerdeuse intégrale T1 », par Eric Gratien et Cromwell Anita est une aventurière moderne et donc indépendante, traversant ce genre d’univers post apocalyptique quelque peu Steam punk, ou le glauque de ruelles urbaines crasseuses côtoie les jungles infestées de drôles de monstres ou d’ermites, où les savants fous fabriquent des robots chiens espions, où l’on peut partir à la quête d’un trésor… et tout cela raconté via le journal d’Anita, qui si elle sait écrire, ne gagnera ceci-dit pas le prix Nobel de littérature. La longiligne (vraie) rousse est ceci dit très mignonne et peut attirer les convoitises de mâles envieux, qu’elle ne manquera pas de remettre à leur place à coup de latte là où il faut. Mais cela n’empêche pas, croyez-le ou non, la poésie dans ces albums, oh non. C’est sans doute le trait du scénariste Eric Gratien. Il est plus que temps de vous emparer d'« Anita Bomba : le journal d’une emmerdeuse intégrale T1 », par Eric Gratien et Cromwell Les trois premiers albums restés indisponibles depuis la fin des années quatre-vingt-dix sont donc à nouveau édités dans une superbe édition cartonnée, avec bonus par Akiléos depuis Avril 2017, et cela alors que les deux auteurs ont relancé en 2014 la série « Anita Bomba », par le truchement des mêmes éditions Akiléos, dans un format comics souple limité. (3 numéros « Le nouveau journal d'Anita Bomba » à ce jour.)

Il est plus que temps de vous emparer d'« Anita Bomba : le journal d’une emmerdeuse intégrale T1 », par Eric Gratien et Cromwell

Le nouveau journal dAnita Bomba

La suite de la réédition des deux autres albums devrait paraître au cours de l’année 2018, avec un nouveau volume « inédit » évidemment, pour faire bonne mesure au niveau poids ;-) Foncez, c’est du tout bon, et surtout bien plus original que la plupart des albums BD traditionnels que l’on peut trouver dans les rayons surchargés de nos librairies traditionnelles.
FG
« Anita Bomba : le journal d’une emmerdeuse intégrale T1 » par Eric Gratien et Cromwell
Éditions Akiléos (20 €) - ISBN 978-2-355-74294-1

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Hectorvadair 1484 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines