Magazine Séries

Critiques Séries : Doctor Who (2005). Saison 13. Christmas Special.

Publié le 26 décembre 2017 par Delromainzika @cabreakingnews

Doctor Who (2005) // Saison 13. Christmas Special. « Twice Upon a Time ».


Les épisodes de Noël de Doctor Who sont toujours des petits délices que l’on attend avec impatience. En tout cas, c’est mon cas. Voilà donc la lettre d’adieu de Steven Moffat à Doctor Who. Ce dernier, comme Peter Capaldi, s’en va et il le fait de façon assez intéressante mine de rien. On retrouve alors aussi David Bradley que l’on avait vu dans le dernier épisode de la saison « The Doctor Falls » sous les traits d’un Doctor. Cet épisode a plusieurs choses à faire, et notamment les adieux en bonne et due forme à Peter Capaldi qui restera à mes yeux l’un des meilleurs Doctor que j’ai vu dans cette série. C’est aussi un épisode qui doit faire ses adieux à Steven Moffat et donc aux sept années, six saisons, qu’il a géré en coulisse avec un nombre incalculable d’épisodes qu’il a pu écrire. Mais ce n’est pas tout car sinon ce serait trop facile, l’épisode doit aussi introduire Jodie Whittaker dans le rôle de Thirteen, le nouveau Doctor (ou la nouvelle Doctor puisque c’est la première femme de l’univers de Doctor Who à être Doctor). Et je pense que l’actrice a plus de poids sur ses épaules que quiconque n’a peu en avoir depuis Christopher Eccleston (qui avait le poids du reboot).

Mais cet épisode est une réussite de ce point de vue là. Il parvient à tout faire de façon étonnante avec l’efficacité d’un Steven Moffat qui sait rester sobre afin de faire passer de belles émotions. Car le but de cet épisode n’est pas de nous ennuyer, mais bel et bien de nous émerveiller une fois de plus afin de dire au revoir aux personnages que l’on aime tant. Avant de dire bonjour à d’autres. Cet épisode permet aussi à Steven Moffat de rassembler à sa façon 54 années de Doctor Who, tout en servant d’hommage particulier à Twelve. Cet épisode démontre à quel point l’acteur a grandi dans ce rôle de façon assez étonnante depuis sa première apparition dans la saison 8. Je dirais que cet épisode est la symbiose parfaite, le rendez vous que l’on pouvait attendre pour dire au revoir à ce Doctor qui à mes yeux restera emblématique. Ce que j’apprécie aussi dans ce dernier épisode de Twelve, c’est cette façon que la série a de conclure son histoire avec tant de simplicité afin de revenir au personnage que le héros a toujours été. Même si « Twice Upon a Time » oublie un peu d’avoir une vraie intrigue pour tenir du début à la fin de l’épisode, c’est avant tout un au revoir avant peut-être de retrouver Twelve dans un épisode de réunion spécial anniversaire de la série si jamais il y en a un autre (comme pour les 50 ans de la série, après tout dans 6 ans c’est les 60 ans ! mais encore faut-il que la série dure autant de temps).

Note : 8.5/10. En bref, réussi et étonnant, cet épisode nous permet de faire un dernier adieu à un Doctor que j’aimais tant.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Delromainzika 18158 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines