Magazine Conso

Projet Etudiant : la chaise féminine Phoenix d’Annabella Hevesi

Par Vincent Espritdesign @espritdesign

Annabella Hevesi, étudiante en design industriel à Budapest, en Hongrie, présente sont projet Phoenix, un projet universitaire visant à restaurer un cadre de chaise de Calligaris. Nous avons précédemment introduit l’Experimental Chair d’Attila Miletics, étudiant de la même promotion répondant au même sujet.

Projet Etudiant : la chaise féminine Phoenix d'Annabella Hevesi
Projet Etudiant : la chaise féminine Phoenix d'Annabella Hevesi
Projet Etudiant : la chaise féminine Phoenix d'Annabella Hevesi

Description du projet par Annabella Hevesi : 

Au cours des trois premières semaines du semestre, nous avons dû repenser l’ancienne chaise de la bibliothèque de notre université : le modèle Sorbetto de Calligaris. Tous les étudiants ayant eu ce même sujet ont obtenu le corps usé d’une chaise à partir duquel nous n’avons pu faire que de minimes  changements géométriques et techniques. Le but consistait donc à repenser le fait de s’asseoir, à expérimenter la création d’une nouvelle forme, à associer différents matériaux et enfin, à les relier à la structure imposée.

Projet Etudiant : la chaise féminine Phoenix d'Annabella Hevesi
Projet Etudiant : la chaise féminine Phoenix d'Annabella Hevesi
Projet Etudiant : la chaise féminine Phoenix d'Annabella Hevesi

Le projet Phoenix est né suite à un gaspillage obtenu. En effet, le rembourrage d’origine était apparemment brûlé et entièrement privé de sa fonction. Il supprimait la fonction de chaise à la Sorbetto. Phoenix vise donc à donner à la Sorbetto une seconde vie. De ce fait,  j’ai décidé de reconstruire ce siège en métal incombustible afin de rendre la chaise immortelle.

Projet Etudiant : la chaise féminine Phoenix d'Annabella Hevesi
Projet Etudiant : la chaise féminine Phoenix d'Annabella Hevesi
Projet Etudiant : la chaise féminine Phoenix d'Annabella Hevesi

Cependant, le métal est un des matériaux que je considère comme inhumains : il est fragile et possède une conductivité électrique, thermique et une densité élevée. Toutes ces caractéristiques sont contraires à celles exigées pour surface dédiée au fait de s’asseoir et d’accueillir le corps humain. Par conséquent, au moment où j’ai compris la forme, j’ai de suite essayé de donner au métal le sentiment d’être doux et léger.

Projet Etudiant : la chaise féminine Phoenix d'Annabella Hevesi
Projet Etudiant : la chaise féminine Phoenix d'Annabella Hevesi

A travers la chaise Phoenix, je voulais que l’assise reflète la forme féminine du corps d’origine, et souligne, en même temps, la jonction entre le dossier et les pieds.

Retrouvez le projet sur le même sujet d’Attila Miletics

Plus d’informations sur l’étudiante Annabella Hevesi

Retrouvez notre sélection de projets d’Etudiants

By Blog Esprit Design


Galerie (12)
  • +
    Projet Etudiant : la chaise féminine Phoenix d’Annabella Hevesi
  • +
    Projet Etudiant : la chaise féminine Phoenix d’Annabella Hevesi
  • +
    Projet Etudiant : la chaise féminine Phoenix d’Annabella Hevesi
  • +
    Projet Etudiant : la chaise féminine Phoenix d’Annabella Hevesi
  • +
    Projet Etudiant : la chaise féminine Phoenix d’Annabella Hevesi
  • +
    Projet Etudiant : la chaise féminine Phoenix d’Annabella Hevesi
  • +
    Projet Etudiant : la chaise féminine Phoenix d’Annabella Hevesi
  • +
    Projet Etudiant : la chaise féminine Phoenix d’Annabella Hevesi
  • +
    Projet Etudiant : la chaise féminine Phoenix d’Annabella Hevesi
  • +
    Projet Etudiant : la chaise féminine Phoenix d’Annabella Hevesi
  • +
    Projet Etudiant : la chaise féminine Phoenix d’Annabella Hevesi
  • +
    Projet Etudiant : la chaise féminine Phoenix d’Annabella Hevesi

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Vincent Espritdesign 47688 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte