Magazine Cinéma

London Fashion Week Men’s: une seconde chance grâce à Bethany Williams

Par Jsbg @JSBGblog

Bethany Williams1

La Fashion Week Men’s vient à peine de s’achever à Londres en ce début d’année 2018, et c’était avec plaisir que nous sommes sortis de sous la couette et de la torpeur hivernale pour regarder ce que les défilés masculins nous ont réservés en ces longues et sombres journées de janvier. Bien que la London Fashion Week pour homme s’est vue bouleversée par une réduction numérique de défilés, ce sont encore une fois les jeunes talents britanniques qui attirent le feu des projecteurs. Plus de grands noms tels que Burberry ou Vivienne Westwood au rendez-vous de cet évènement phare de la mode masculine, mais cela ne donne que plus de chance aux nouveaux labels de briller.

Entre l’exotique diversité de Wales Bonner, le vestiaire streetwear et néo-punk de Liam Hodges, et sans parler du retour à Londres de la créatrice japonaise Michiko Koshino, d’autres designers, tels que la jeune Bethany Williams, ont réussi à faire du bruit dans les médias à leur façon. Cette dernière est déjà connue dans la scène fashion alternative pour son attachement à explorer des problèmes sociaux et environnementaux à travers son travail de designer. Sa marque éthique, en effet, établit des liens avec certaines communautés en marge de la société pour leur apporter un changement positif durable. Cette pensée est en plein dans l’actualité puisque l’année 2017 a déjà fait rimer mode avec activisme, que ce soit politique ou social, et cela ne fait que continuer avec ces talents innovateurs qui appellent à l’action.

Après avoir tenté de lutter contre la faim et le manque d’habitation des sans-abris en Angleterre avec ses précédentes collections, Bethany Williams continue son travail pour montrer que la mode est aussi un moyen d’aider les gens dans le besoin. Pour sa collection printemps/été 2018, elle s’est intéressée à la réhabilitation des femmes, et plus particulièrement, des détenues de prisons, en leur donnant un moyen d’être reconnues, tout en les aidant à être réintégrées dans la société. Ainsi, lorsqu’un homme achète une pièce de la collection Women for Change, une partie des revenus sont reversés afin d’aider ces femmes démunies, ou comment tisser un lien de plus entre le rapport homme-femme. De plus, tous les matériaux utilisés sont 100% organiques ou recyclés, jusqu’à la production à la main des boutons en bois.

En marge de sa présentation à la London Fashion Week Men’s, Williams a également révélé un court film, produit par le directeur Akinola Davies Jr., qui plonge le spectateur dans la prison de Surrey afin de rencontrer les femmes derrière la collection. La vidéo tourne autour du thème de la « seconde chance » qui se réfère autant aux femmes introduites aux programmes de réhabilitation, tout comme aux tissus recyclés à partir de matériaux inutilisés.

Sans être une marque « de charité », Bethany Williams démontre un travail innovant en utilisant des moyens qui réduisent notre impact sur l’environnement tout en apportant un changement positif pour la société. La jeune femme est déjà un exemple pour les prochaines générations qui se lanceront dans le monde impitoyable de la mode!

– Morgane Nyfeler

Bethany Williams2
Bethany Williams3
Bethany Williams4
Bethany Williams5


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Jsbg 208570 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte