Magazine Graphisme

Par Agd Mag

Bonjour à tous ! Pour mon tout premier article au sein du collectif AGD-Mag, j'aimerais vous faire part de la découverte que j'ai faite hier dans l'une de mes galeries favorites ici à Genève... Il s'agit de l'artiste Isa BARBIER qui expose actuellement ses œuvres à la Galerie Rosa TURETSKY.

Je vous invite à pousser les portes de la galerie et vous entrerez aussitôt dans un espace hors du temps, portés par la magie des installations d'Isa BARBIER ... une œuvre pleine de poésie et de légèreté qui ne vous laissera certainement pas indifférents.

L'exposition se compose à la fois de quelques dessins de l'artiste mais aussi d'installations in-Situ.

Isa Barbier est une architecte de l'espace, elle sculpte le vide à l'aide de plumes, qui composent des sculptures aériennes, légères et volatiles qui vient habiter le lieu l'espace d'un temps. Ses installations touchent le cœur et ravissent l'âme.

Fixées le long de fils rouges suspendus au plafond à l'aide de petites pastilles de cire rouge, les plumes sont ici alignées dans l'espace et dessinent des formes géométriques abstraites. Elles structurent l'espace, un espace en apesanteur, presque figé et pourtant sensible au moindre mouvement ... un courant d'air et la sculpture s'anime et se transforme... devient presque vivante.

Un univers de plume dans lequel on se perd, où la conscience s'évade et voyage, contemplative. Vols d'oiseaux blancs, arrêtés en plein vol, comme figé dans le temps... Envolée de papillons...

La composition semble aléatoire, pourtant tout est calculé, rien n'est laissé au hasard. Répétition, symétrie et rayonnement guident le travail de l'artiste qui tend à reproduire le cosmos à travers ces installations. Instant fragile, sculpture éphémère et intemporelle.

Isa Barbier crée des installations in situ éphémères qui ne durent que le temps d'une exposition. Ses œuvres sont en lien avec la philosophie de Lucrèce, ce poète latin du Ier siècle avant JC qui décrit la matière du monde selon deux composantes : les atomes et le vide. Ici les atomes sont représentés par les plumes et le vide par l'air qui circule tout autour. L'ensemble constitue une sculpture infinie, impalpable et muable, dont l'environnement fait entièrement partie. Le vide crée la respiration de l'œuvre.

" Surtout ne pas remplir, ne pas encombrer, rester sur le fil ténu, le presque rien, le dépouillement, pour éventuellement sentir l'essentiel, peut-être une goutte d'éternité. "
Isa BARBIER

Mais je vous conseille vivement d'aller voir par vous-même. Difficile de retranscrire ceci par écrit et les photos que je vous partage ici ne donnent qu'une vague idée de ce que l'on ressent face à ses installations.

Pour finir, une citation de l'artiste :

" Délicates, mais vivantes et indestructibles, les plumes constitutives d'une sculpture sont souvent reprises dans la construction d'autres corps. On peut s'en défaire le temps d'un silence, le temps d'une pause, et plus tard, les faire renaître. Ce n'est jamais fini. C'est un cycle, exactement comme le processus de la vie. "
Isa BARBIER.

Bon dimanche !

Exposition Isa BARBIER du 11.01 au 24.02.2018 @ Galerie Rosa TURETSKY


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Agd Mag 12283 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte