Magazine Environnement

Le parlement européen vote l'interdiction totale de la pêche électrique

Publié le 16 janvier 2018 par Bioaddict @bioaddict
Les eurodéputés veulent mettre un coup d'arrêt à la pêche électrique dans l'Union européenne. Ils ont voté le 16 janvier pour l'interdiction totale et définitive de cette pratique dévastatrice. Le parlement européen vote l'interdiction totale de la pêche électrique ¤¤ Le parlement européen a voté le 16 janvier 2018 l'interdiction totale de la pêche électrique. OK
Je souhaite également recevoir
les bons plans et offres partenaires
la newsletter des professionnelles

C'est un vrai revirement de situation. Alors qu'il était question d'autoriser plus largement la pêche électrique dans l'UE, le parlement européen a décidé le 16 janvier 2018 de l'interdire totalement.

" On est sur une interdiction totale, sans aucune dérogation. On retourne à la situation de 1998 lorsque déjà l'Union européenne avait interdit la pêche électrique ", a précisé à 20 Minutes Frédéric Le Manach, directeur scientifique de l'association Bloom, qui milite pour la protection des milieux marins. Cette dernière salue " une victoire massive ".

En effet, 402 députés contre 232 ont voté pour l'interdiction de cette méthode de pêche dévastatrice. De quoi s'agit-il ? D'une pratique qui consiste à " envoyer des décharges électriques dans le sédiment afin de capturer plus facilement les poissons plats qui y sont enfouis ", explique Bloom. Mais " le courant électrique n'épargne aucun organisme : toute la vie marine est électrocutée ".

La décision du parlement va maintenant suivre le parcours législatif habituel. Après le vote d'aujourd'hui va s'ouvrir une discussion en " trilogue " réunissant la Commission européenne, le parlement et les ministres concernés des Etats membres. Il est cependant probable que les ministres suivront le vote des eurodéputés. Les Pays-Bas, qui comptent le plus grand nombre de bateaux équipés de chaluts pratiquant la pêche électrique et principaux demandeurs d'une extension de cette pratique, y seront minoritaires sur cette question. La France a, de son côté, annoncé qu'elle souhaite maintenir les limitations existantes. Si les Etats-membres suivent les eurodéputés, la décision pourra entrer en vigueur. Mais un compromis peut également l'amoindrir.

AF Roger


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Bioaddict 1758367 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte