Magazine Culture

Critiques Séries : The Flash. Saison 4. Episode 10.

Publié le 17 janvier 2018 par Delromainzika @cabreakingnews

The Flash // Saison 4. Episode 10. The Trial of The Flash.


The Flash en plein procès ? C’est presque une sorte de métaphore qui ne peut fonctionner. Ce n’est pas que Grant Gustin est mauvais ou alors que la série ne fonctionne pas, juste que l’épisode n’est pas aussi impressionnant qu’il n’aurait pu l’être. Disons qu’il ne propose rien de bien différent et ce malgré la présence d’un joli casting à la barre et d’un vilain, pas brillant, mais qui permet de rassembler tout le monde une nouvelle fois. Ah, et les effets spéciaux qui sont lors du combat final tout simplement ridicules à souhait. Le cliffangher de l’épisode précédent laissait notre Flash préféré face à une scène de meurtre et l’on pouvait supposer qu’il en était le responsable. Sauf que le procès n’est pas spécialement là pour dire si oui ou non il est coupable (on connaît la réponse), juste pour questionner l’esprit de Barry Allen et sa vision de la justice. Si l’on pourrait imaginer que tout cela est fait pour assagir Barry et le rendre un peu moins détestable dans certaines situations, je ne suis pas sûr que cela va réellement changer grand chose. Surtout que la résolution de l’épisode est sacrément ridicule. The Flash délivre alors un épisode de série judiciaire digne d’un téléfilm Hallmark en voulant à tout prix créer quelque chose de riches en émotion. Emprisonner Barry ? Oui, cela a du potentiel, mais la série ne pourra jamais faire durer le tout suffisamment longtemps car StarLabs et sa ville ont besoin de lui.

Sans compter que cet épisode semble chercher à répéter un schéma de la vie des Allen. C’est un peu comme si l’on avait ici une sorte de récit autour de « Barry Allen : Wrongly Accused of Murder just Like His Father », une série documentaire que l’on aurait pu voir sur Netflix si The Flash était quelque chose qui existait réellement. J’ai alors l’impression que la série fait les mêmes erreurs que bien d’autres séries du genre, notamment Arrow qui l’a déjà fait pas le passé (mais de bien meilleure façon finalement) ou l’exemple le plus important : Smallville. L’histoire n’est pas spécialement bonne et la façon dont The Flash tente de la délivrer non plus car le procès est intercalé par une histoire de vilain qui est loin d’être de celles que j’apprécie vraiment. Finalement, The Flash délivre alors quelque chose de médiocre par moment, mais cela ne veut pas pour autant dire que la saison est morte. Barry en prison, cela a donc le potentiel de devenir un élément narratif à suivre dans de futurs épisodes si jamais les scénaristes savent réellement s’y prendre. Mais je sais aussi qu’ils sont capables de faire aussi bien de bons comme de mauvais trucs. On va alors attendre le prochain épisode afin de juger de la capacité de ceux-ci à enfin se réveiller.

Note : 4.5/10. En bref, je n’ai pas accroché et je crois que je me lasse des simagrées de chacun.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Delromainzika 18158 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte