Magazine Maladies

Vos peurs vous empoisonnent l’existence

Publié le 18 janvier 2018 par Sylvianelisbonne @sylvianejung
Vos peurs vous empoisonnent l’existence

Nous vivons dans la crainte de ne pas réussir, de rater des occasions, de ne pas être à la hauteur, de tomber, de se noyer ... bref une grande partie de la planète vit dans la peur et aujourd'hui avec deux dirigeants mondiaux qui ont une case en moins et un ego surdimensionné le monde retient son souffle et a peur que le dingo qui fait " mumuse " avec l'énergie nucléaire appuie sur le bouton juste pour montrer à l'autre qu'il n'a pas peur de lui ... Merci l'ego !!! Alors quoi faire face à ces peurs ?

La peur est une émotion normale de l'organisme au même titre que peuvent l'être la joie ou la tristesse. Son rôle est de nous protéger plaçant notre corps en alerte lors de la réception d'un stimulus extérieur tel qu'un bruit ou image...

La peur est une émotion d'anticipation. Elle informe l'organisme d'un danger potentiel. Ce n'est pas ce qui se produit dans le présent qui représente un danger, mais ce qui pourrait survenir dans un avenir plus ou moins rapproché (quelques secondes, des jours...).

L'évaluation du danger est toujours subjective; La peur est subjective
la peur donc, comme toutes les émotions, est subjective. Dans le premier exemple, on est enclin à considérer la peur comme "objective", mais elle ne l'est pas plus que dans les deux autres. Dans cette même situation, en effet, un pilote de voiture de course verrait probablement uniquement un défi alors que moi je crains la catastrophe. Cette différence d'interprétation du danger repose sur l'inégalité de notre expérience et de nos habiletés en tant que conducteurs. (extrait du Guide des Émotions de Redpsy)

  • L'imagination joue un rôle important dans la formation de la perception. L'opération mentale qu'est la perception est constituée de quatre éléments: (1) des faits, (2) des émotions, (3) une production de l'imaginaire et (4) un jugement.
  • Dans le cas de la peur, c'est l'anticipation, donc le fait d'imaginer ce qui pourrait se produire (étant donné les faits observés), qui déclenche l'émotion (extrait du Guide des Émotions de Redpsy)

Vos peurs vous empoisonnent l’existence
Il y a PEUR et PEUR

Quand vous voyez que l'incendie progresse et arrive près de chez vous, bien sûr que là votre PEUR est réaliste et il est préférable de quitter votre maison mais, si l'incendie est à 50 km de chez vous et vous AVEZ PEUR qu'il arrive jusqu'à votre villa votre perception du danger n'est pas du tout la même et votre mental diablotin en vous faisant imaginer un scénario catastrophique manque de réalisme. Peut-être que les pompiers pourront éteindre le feu cependant la vigilance est de mise.

  • Quand vous entendez quelqu'un qui essaie de forcer votre porte d'entrée vous avez peur à juste titre donc appelez la police
  • Quand vous êtes dans votre bateau et voyez la tempête qui menace, vous avez peur et rentrez au port vous avez raison car il s'agit d'une peur réaliste.

La peur est déclenchée par la perception d'un danger réel ou imaginaire. L'imagination (ou, dit en d'autres mots, votre mental diablotin) part à fond la caisse dans un scénario qui, dans la plupart des cas ne se réalisera pas, mais vous, vous serez déjà en train de galoper en compagnie de la peur, du stress et parfois de la panique. Merci Radio Peur!

Le scénario se passe de la façon suivante :

1) vous êtes invité à faire une conférence devant une centaine de personnes (ou plus, ou moins)

2) vous avez peur de vous planter, de bégayer, de bafouiller de dire des bêtises ...

3) vous imaginez les gens en train de dire que c'est nul et vous les voyez quitter la salle (forcément c'est nul mais c'est vous qui le dites ...)

4) vous décidez de refuser de faire cette conférence car vous pensez que vous ne serez pas à la hauteur !!! (oh la la le vilain saboteur !!!)

Alors ce que vous imaginez va-t-il se produire ? Votre peur est-elle justifiée ?

Dans la plupart des cas NON, tout n'est que le fruit de votre imagination (galopante, délirante ...), de vos pensées diablotines et de votre manque de confiance en vous.

Si votre fille, qui n'a son permis de conduire que depuis 15 jours, vous demande votre voiture pour aller danser (comme la chanson) est-ce que c'est sûr qu'elle va la casser ? Non, bien sûr il y a un risque et vous pourriez avoir peur qu'elle vous la démolisse. Peur justifiée. Alors il vous faudra évaluer ce risque et prendre votre décision en conséquence. Nous verrons cela la fois prochaine.

Aujourd'hui et dans le prochain article je ne parlerai que des peurs irréalistes, celles qui ne sont que le fruit d'un manque de confiance en soi et d'estime de soi, la peur de rencontrer un monstre, la peur d'être en retard au travail, la peur de se noyer (alors que vous n'allez jamais à la piscine), la peur des chiens, des chats bref de tout ce qui de loin pourrait vous causer un truc que vous redoutez : vous pourriez être mordus, griffés, empoisonnées, enquiquinés, bref être victimes de tout plein de trucs pas agréables et, entre nous, vous ne savez d'ailleurs pas la plupart du temps de quoi exactement vous avez peur et de ce qui pourrait se passer si ..........

La prochaine fois nous parlerons des moyens d'affronter vos peurs afin de voir si elles sont réalistes ou pas et surtout COMMENT NE PLUS AVOIR PEUR... En attendant ...

Vos peurs vous empoisonnent l’existence

Fixez-vous l'objectif quotidien de prendre conscience de toutes les fois où vous dites ou pensez : " ah j'ai peur; je crains de ..; "et immédiatement dites POUBELLE, RECYCLAGE.

Si vous avez aimé cet article, cliquez sur " j'aime " et retrouvez-moi sur Facebook !

Ceux qui ont aimé cet article ont aussi apprécié ceux-là:

Commandez votre exemplaire MAINTENANT

Vos peurs vous empoisonnent l’existence


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sylvianelisbonne 6292 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines