Magazine Humour

Problemos. 18/01/2018

Publié le 18 janvier 2018 par Toiletteintime @toiletteintime

Si le monde libre respire mieux après les résultats de la coloscopie de Donald Trump, on ne sait toujours pas quels outils oblongs ont été nécessaires pour explorer un aussi gros trou du cul ! Il y a des mystères qu’il est bon d’ignorer. Avec son QI avéré d’orang-outan, le président américain est donc apte pour une nouvelle année où plus personne ne s’offusquera de son incompétence, de sa vulgarité, de ses saillies racistes et misogynes en plus de son immaturité qui font passer Macron pour un philosophe grec. L’instabilité planétaire à désormais un nom et un visage, tout aussi repoussant.

Heureusement qu’en France la passionnante histoire de l’aéroport Notre Dame des Landes est venue animer un peu le cœur de l’hiver, cet insoutenable suspense venant réveiller des médias anesthésiés par la mort de France Gall, la créatrice de Blablacar, merveilleuse chanson sur le covoiturage africain, suivie de celle de Dolorès O’Riordan autre chanteuse habituée à bêler dans les hautes sphères de la chanson populaire. Le côté facho en plus.

A la nuisance visuelle et sonore des avions, il faudra donc supporter celle des zadistes, occupant illégalement un terrain de l’état avec leurs djembés et leurs utopies rigolotes. Problemos. Si la société avait tant besoin de rêveurs et de poètes, on vivrait encore dans les effluves de Woodstock, le patchouli, les filles nues (et consentantes), les vestes en mouton et les sabots crottés au lieu de profiter des soldes. Le progrès ne vaut que s’il est partagé par tous les gens riches disaient alors les slogans. Mais quelque chose à sûrement déraillé sur le chemin de la béatitude.

En Californie, des enfants plein de merde vivent encore enchainés à leur lit. En 2018. Certains d’entre eux n’ont même jamais entendu parler d’Harvey Weinstein, c’est dire ! Personne n’a osé indiquer le distributeur de préservatifs le plus proche aux parents ou les avertir que 13, ça porte malheur ? Un beau scénario à venir pour Hollywood, juste à côté, où James Franco, Aziz Ansari et Kevin Spacey (entre autres) attendront un peu que leurs anciennes conquêtes rancunières se calment un peu. Ils ne jouissent malheureusement pas du même statut que Woody Allen, qui excite tant le public et les critiques françaises malgré ses ratés (et je ne parle pas de ses 10 derniers films !). Chez nous me direz-vous, Morandini présente toujours une émission de télé, où il dénonce, notamment, le harcèlement. Et voilà que Jéremstar, qui n’a de star que son pseudo débile (le mec s’appelle Gisclon, ce qui est tout de même cocasse pour une histoire de sex-tape), vient de se voir clouer au pilori lui aussi !! Comment va-t-on survivre à ce énième scandale dans le petit monde de la télé-réalité ? Peut-être en se disant que certains sont devenus président des Etats-Unis, et qu’ils peuvent aujourd’hui étaler leur vacuité et leurs analyses d’urine au grand jour. Une forme de consécration trop stylée. Une belle revanche sur la vie, t’as vu ?

Problemos. 18/01/2018


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Toiletteintime 2127 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines