Magazine Culture

Critiques Séries : Grey's Anatomy. Saison 14. Episode 9.

Publié le 19 janvier 2018 par Delromainzika @cabreakingnews

Grey’s Anatomy // Saison 14. Episode 9. 1-800-799-7233.


Ellen Pompeo vient de renouveler son contrat avec Grey’s Anatomy pour deux saisons supplémentaires, ce qui est une bonne chose. Elle va gagner plus et puis tout cela peut assurer la survie de la série encore deux ans de plus après cette saison. C’est plutôt pas mal même si je trouve que Grey’s Anatomy devrait prendre fin à un moment donné. Ce n’est pas que la série s’égare mais elle tourne par moment un peu en rond cette année. Il y a de bonnes intrigues pourtant mais elles ne font pas suffisamment sensation à mon goût. Mais cet épisode est bien meilleur que le précédent, ce qui est aussi encourageant avec les intrigues que la série tente de nous envoyer pour la seconde partie de la saison. L’histoire de violence conjugale est l’intrigue la plus importante de cet épisode et étrangement, elle fonctionne plutôt bien alors que c’est un sujet qui à mes yeux reste un peu casse gueule. Cet épisode a aussi une particularité intéressante : son titre est le numéro que les américains peuvent contacter afin de parler de violences conjugales. C’est une belle publicité pour ce numéro qui devrait être plus souvent utilisé par ces femmes (et aussi ces hommes car ça arrive) qui sont violentés dans leur foyer. Et l’épisode sait comment nous toucher avec cette histoire alors qu’au premier abord, je dois avouer que j’avais peur que cela ne fonctionne pas tant que ça.

Si dans sa globalité l’épisode ressemble à d’autres épisodes de la série je trouve qu’il fonctionne malgré tout comme un épisode original. Pas dans la mécanique mais plutôt dans sa façon de parler d’un sujet difficile, encore tabou pour certains. Je pense que la série aurait pu se concentrer encore un peu plus sur l’histoire de Jo qui pour le moment est bonne. Il aurait été important de dédier l’intégralité de cet épisode à Jo, car c’est l’histoire de Jo qui est au coeur de cet épisode. Sauf que Jo n’est pas totalement au centre de cet épisode et d’autres personnages prennent toujours autant de place. Comme Meredith (même si c’est l’héroïne), les patients aussi (c’est le but d’un hôpital après tout), mais je ne sais pas trop pourquoi, Jo aurait mérité d’être encore plus présente. Je ne sais pas combien de temps Matthew Morrison va rester dans Grey’s Anatomy, mais pour le moment il ne semble pas prêt de disparaître de si peu ce qui est une bonne chose si la série veut développer un peu plus l’histoire de ses personnages. Finalement, Grey’s Anatomy délivre alors quelque chose de sympathique sans pour autant briller à chaque fois peut-être car finalement l’épisode est parfois un peu trop simpliste par rapport à ce qu’il tente de porter.

Note : 7/10. En bref, un joli épisode de Grey’s Anatomy.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Delromainzika 18158 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte