Magazine Société

L'art de la provocation

Publié le 21 janvier 2018 par Christophefaurie
J'écoutais un journaliste espagnol, ayant vécu aux USA, expliquer que M.Trump vivait de la polémique. Il a passé un moment dans l'industrie du catch, où l'insulte est spectacle. Il n'est heureux que dans un tel milieu.
La provocation semble le principe de vie de beaucoup de gens. Est-ce durable ? Vu l'âge de M.Trump, la réponse est probablement oui. Explication ? A chaque fois qu'il dit une bêtise, ses adversaires pensent qu'il est fini ? Ce qui les empêche de trouver un moyen efficace de le liquider ? Aussi, le danger l'excite, ce qui le force à être sur ses gardes ?
Plus subtil, peut-être. En dépit de médias hostiles, il est le centre de l'attention mondiale. (Kim Jong Un et Nicolas Sarkozy doivent baver d'admiration.) Il y parvient par ses provocations. Mais c'est justement parce que les médias sont hostiles, que M.Trump dispose d'une extraordinaire caisse de résonance. C'est l'art de la guerre, à son meilleur ! (Sun Zu serait admiratif.)
Plus étrange, peut-être. Je soupçonne un phénomène bizarre : avoir une énorme notoriété, quelle qu'en soit la raison, est bon.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Christophefaurie 1652 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine