Magazine France

Pacte climat 2020.

Publié le 21 janvier 2018 par Libracteurs
PACTE CLIMAT 2020.
MILLE MILLIARDS POUR LE CLIMAT
L’écologie pour l’emploi et l’Europe
C’est une solution « scandaleusement simple » que nous proposent Jean Jouzel, vice-président du GIEC et prix Nobel, et Pierre Larrouturou économiste « indépendant ». Dans l’ouvrage qu’ils viennent de publier. « Pour éviter le chaos climatique et financier » éditions Odile Jacob, ces « grosses pointures » nous livrent leurs raisons d’espérer. Et de proposer un plan : « Mille milliards pour le climat » qui permet de diviser par quatre nos émissions de gaz à effet de serre tout en créant 600 à 900 000 emplois (bâtiment, agriculture, réparation et maintenance… tout en réduisant le budget chauffage et énergie des ménages !). Encore faut-il savoir comment financer un tel plan.
Les auteurs proposent par conséquent deux axes principaux :
1) Taxer : taxe carbone, taxe sur les transactions financières, impôt Européen sur les sociétés…
2) Financer. Puisque la BCE a su injecter 2 500 milliards pour sauver les banques et la spéculation en 2008, il est possible d’injecter 1 000 milliards au profit de l’économie réelle, de l’emploi (souvent de proximité) et pour le climat.
Enfin une approche qui offre des perspectives intéressantes et tourne le dos à cette opposition calamiteuse entre économie et écologie.
Et c’est d’autant plus vrai que l’approche de ces auteurs est résolument Européenne. Ce qui fait dire également que l’écologie pourrait bien « sauver » l’Europe ! Donner à nouveau du sens à la citoyenneté Européenne. Du rêve ? Pas sûr. Car à en croire les nombreux spécialistes et personnalités de toutes tendances qui déjà soutiennent leurs propositions (Appel pour un Pacte Finance-Climat Européen : https://climat-2020.eu/l-appel/) ces propositions risquent de faire rapidement du bruit dans les capitales Européennes et à Bruxelles. Car une proposition de traité européen va être présentée en vue d’une approbation par referendum dans tous les Etats en même temps. De quoi remplir le verre à moitié plein !
Certes ces propositions dérangent les lobbies, la finance et l’ordre établi dont il ne faut pas sous-estimer la puissance. Raison pour laquelle la mobilisation citoyenne sera déterminante. Pour sa part, le Laboratoire de la Transition et ses partenaires soutiendront cette initiative au niveau de la Drôme et de l’Ardèche.
Pour le Laboratoire de la Transition et Écologie au Quotidien
Jean-Louis Virat
Membre fondateur de LIBR'ACTEURS

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Libracteurs 162 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte