Magazine Société

Dreyfus

Publié le 23 janvier 2018 par Christophefaurie
L'affaire Dreyfus, une question d'antisémitisme ? Probablement pas comme on l'entend.
Quand on y regarde bien, les deux camps étaient antisémites. C'est ce qui a probablement fait que l'armée n'a pas poussé très loin son enquête, lorsqu'elle a soupçonné Alfred Dreyfus. Mais, l'antisémitisme a été aussi un argument de l'autre camp : on ne peut pas nous accuser de partialité, puisque nous sommes antisémites. Et que le capitaine Dreyfus, contrairement à son frère, n'est pas estimable. Ce qui s'est affronté dans l'affaire Dreyfus, ce sont, probablement, deux universaux : la Vérité et l'Armée. De chaque côté on a montré que l'on était prêt à leur sacrifier ce que l'on avait de plus cher. Parfois sa vie.
(Ce qui a été fatal à l'armée est, peut-être, qu'elle a accepté le concept de justice, fondée sur la recherche de la vérité. Le ver était dans le fruit ?
Sur l'antisémitisme général, il s'explique, approximativement, par le fait que la droite assimilait le Juif à l'étranger, et la gauche au capitalisme.
Ces idées viennent d'ici et d'ici.)

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Christophefaurie 1652 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine