Magazine Séries

Critiques Séries : Mosaic. Saison 1. Episode 2.

Publié le 24 janvier 2018 par Delromainzika @cabreakingnews

Mosaic // Saison 1. Episode 2. Meet Olivia Lake.


La construction narrative de Mosaic est très différente de ce que l’on a pour habitude de voir et c’est clairement l’une des forces de cette série. Avec le premier épisode, on s’accroche rapidement à l’histoire de chacun des personnages alors que l’on est aussi sensé comprendre qui a tué Olivia Lake. Ce n’est pas forcément facile car la série se joue justement de ce que l’on sait du genre afin de toujours nous prendre de court. Si cela se trouve, la révélation finale sera décevante mais ce que l’on voit dans cet épisode permet d’étendre à nouveau l’univers d’Olivia et surtout de découvrir un peu plus qui elle était, avec qui elle trainait et qui aurait probablement pu l’assassiner. L’intégration de Joel ou encore d’Eric, permet à Mosaic d’aller de l’avant et de développer un peu plus l’univers de la série de façon assez intelligente. Chaque personnage a des motivations mais elles sont toutes très différentes car ils n’ont pas tous la même place dans la vie d’Olivia. Le montage est alors là pour nous aiguiller d’une façon ou d’une autre vers ce terrible meurtre (sans corps). Steven Soderbergh continue d’insuffler à la série de grandes bouffées d’air frais alors que l’on se partage toujours entre la vie d’Olivia et son meurtre. En créant des parallèles, Mosaic parvient à aller bien plus loin que ce que l’on aurait pu imaginer au départ.

Et le puzzle continue… Ce second épisode nous permet de découvrir un peu plus qui était Olivia Lake. D’une certaine façon, la construction de Mosaic me rappelle un peu The Affair, la série de Showtime, même si les deux séries sont légèrement différentes. Nous sommes dans le présent, puis nous revenons quatre ans plus tôt dans le passé afin de raconter par quoi Olivia est passée dans sa vie et les gens qu’elle a rencontré au fur et à mesure. Les personnages de Joel et Eric sont intéressants dans ce second épisode car Mosaic nous permet d’en apprendre un peu plus sur eux, ce qui n’était pas forcément le cas du premier épisode qui établissait avant tout l’univers des personnages et dans lequel ils sont plongés ici. Ed Solomon démontre alors encore une fois que son histoire est passionnante et qu’il la maîtrise de bout en bout. Je ne m’attendais pas nécessairement à ce que Mosaic évolue dans cette direction mais je suis heureux de voir qu’elle poursuit le chemin déjà établit dans le premier épisode. Souvent, les premiers épisodes sont bons et la suite part un peu en sucette, comme cela avait été le cas pour True Detective par exemple, mais je pense que pour le moment c’est suffisamment bien maîtrisé pour ne pas partir en live dans les prochains épisodes. Sans compter que Sharon Stone s’impose facilement comme une femme fatale, une fois de plus.

Note : 9.5/10. En bref, toujours aussi solide…


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Delromainzika 18105 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines