Magazine Culture

Critiques Séries : Black Lightning. Saison 1. Episode 3.

Publié le 31 janvier 2018 par Delromainzika @cabreakingnews

Black Lightning // Saison 1. Episode 3. LaWanda : The Book of Burial.


Si les deux premiers épisodes formaient un peu une sorte de grand pilote en deux parties, cet épisode est le premier épisode réellement différent de la saison. Cependant, il reste dans la lignée des deux précédents en moins bien. La série décide alors de ralentir un peu les choses afin de se concentrer sur ses personnages et sur son histoire. En dehors de ça, Black Lightning avait compris dès le premier épisode que chaque histoire de super-héros avait besoin des aspects de super-héros et des éléments dramatiques. Grâce aux deux premiers épisodes ont comprenait que Jefferson Pierce, le père, ex mari et leader de communauté, était plus important que le super-héros en tant que tel. Mais cela ne veut pas dire que Black Lightning n’est pas important non plus. Car après tout ce sont les deux mêmes personnages, la même personne, la même personnalité qui se retrouve dans plusieurs histoires différentes. Avec cet épisode, la série fait sa première erreur, en grande partie car il y a un déséquilibre total dans la façon dont la série gère les aspects de Jefferson Pierce et Black Lightning. La série cherche à faire les choses tranquillement mais pas toujours de la meilleure des façons et c’est dommage car le ton reste le bon, justement que la façon dont l’épisode est organisé ne fonctionne pas tant que ça.

Ce que cet épisode ne réussi pas à faire c’est raconter une histoire familiale intéressante. Mais il y a aussi des trucs intéressants dans cet épisode et cela touche tout l’aspect super-héros de l’épisode. « LaWanda :The Book of Burial » fonctionne donc d’une certaine façon, mais uniquement car certains personnages sont bien utilisés dans l’univers super-héros (alors que c’est presque ce que j’aimais le moins dans les deux premiers épisodes). Comme quoi, Black Lightning est réellement capable de faire pas mal de choses. Je pense que la série a besoin de se réorganiser et de comprendre le monde qui l’entoure plus qu’elle ne veut le raconter pour le moment. Jefferson est un bon personnage, mais Black Lightning l’est aussi et c’est la dualité qu’il y a entre ces deux personnalités qui fait l’intérêt de la série. Sauf que cela manque encore d’un peu d’équilibre pour donner envie de réellement aller plus loin. Finalement, je suis donc encore dans l’attente de quelque chose de mieux dans le prochain épisode car je suis persuadé que la série a du potentiel, mais il faut qu’elle sache s’y prendre de façon intelligente car cet épisode démontre aussi que Black Lightning a des faiblesses à régler.

Note : 5.5/10. En bref, un épisode un brin décevant malgré de bonnes idées.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Delromainzika 18158 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte