Magazine Hockey

Lyon remporte la coupe de France !

Publié le 31 janvier 2018 par Guillemette
Pour la première fois de l'histoire du club depuis son accession il y a quatre ans en ligue Magnus, Lyon remporte un titre, celui de la coupe de France, face à Gap (2-0) ce dimanche 28 janvier. Titre qui lui ouvre la porte de la Continental Cup la saison prochaine. Retour sur ce titre avec Cédric Custosse. 
Lyon remporte la coupe de France !
Comment avez-vous préparé la finale face à Gap ? 

Cédric Custosse : on a eu une très grosse semaine avec une double confrontation contre Epinal et le match contre Mulhouse ensuite. On a dormi à l'hôtel pour être tranquille la veille du match contre les Scorpions. On est arrivé à Paris le samedi, on s'est entraîné le soir pour prendre nos marques et se mettre dans l'ambiance. C'était très difficile car on a enchaîné les matches et la route. On craignait de ne plus avoir de jambes pour la finale contre Gap, mais quand le palet est sur la glace, tu oublies tout.
Qu'est-ce qui a été déterminant dans cette semaine ? 

Cédric Custosse : ce qui a été déterminant est notre match contre Mulhouse parce que c'était un match plein. On était bien en place, on a respecté à la lettre notre système de jeu, on était en confiance. Ce qui te met dans des conditions idéales avant d'entamer la finale car en restant sur ce genre de match, tu arrives vraiment bien, même si tu sais que rien n'est joué à l'avance évidemment.
Qu'est-ce qui a fait basculer le match en faveur de Lyon ? 
Cédric Custosse : on a complètement respecté notre système de jeu, ce qui est rare. Chacun a eu l'humilité de ne pas vouloir briller, de mettre son ego de côté pour être totalement au service de l'équipe. On n'est pas tombé non plus dans le piège de l'arbitrage, ce qu'on n'a du tout fait par exemple contre Rouen hier soir (perdu à domicile 3-0).
Comment Mitja Sivic, votre coach, vous a-t-il motivé pour cette finale ? 
Cédric Custosse : il nous a dit qu'on avait travaillé dur pour en arriver là, de faire table rase du passé et qu'il fallait nous concentrer uniquement sur les 60 minutes qui arrivaient. Il nous a dit que le match basculerait en notre faveur si on jouait notre jeu simplement, à fond et que si nous parveions à imposer notre jeu, Gap finirait par craquer à un moment donné ou à un autre. Maris Jucers le gardien a fait les arrêts décisifs, Norbert Abramov qui était un peu en manque de confiance durant la saison a mis un but magnifique. Il nous a demandé d'oublier le championnat et de tout donner là, maintenant.
Lyon fait une remarquable saison. Quelle est la force de l'équipe ? 
Cédric Custosse : on a quelques gâchettes comme Correia, Takac qui sont en pleine forme, les coaches ont trouvé la bonne alchimie et ont su trouver des gars capables de s'investir pleinement pour l'équipe. Ils sont très pointilleux sur notre placement défensif et on se porte ensuite très vite vers l'avant. Les rôles sont bien compris et très bien exécutés par chacun d'entre nous. Le seul problème est que, quand on passe à côté, c'est toute l'équipe qui plonge. Il nous manque un gars ou deux, capables de renverser la vapeur dans ce genre de situation.
Il vous reste 4 matches de championnat. Comment voyez-vous cette dernière ligne droite ? 
Cédric Custosse : mentalement on est bien car on a eu notre qualification en play-offs. Maintenant, l'idéal est de finir à la 4e place. Il nous reste un déplacement à Grenoble, la réception d'Angers, un déplacement à Strasbourg et Amiens chez nous le 20 février. Tous ces matches seront très importants face à deux concurrents directs que sont Angers et Amiens, en termes de points pour terminer le plus haut possible.
@http://glacenews.blogspot.com - reproduction partielle ou totale interdite sauf autorisation de l'auteur
  

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Guillemette 9774 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines