Magazine Culture

Critiques Séries : The Resident. Saison 1. Episode 3.

Publié le 31 janvier 2018 par Delromainzika @cabreakingnews

The Resident // Saison 1. Episode 3. Comrades in Arms.


The Resident n’est pas qu’une série médicale avec des patients, c’est aussi une série qui cherche à nous monter l’hôpital sous un visage bien plus commercial qu’autre chose. En effet, on plonge donc un peu plus dans cet épisode dans l’univers administratif et financier de cet univers, comme la série nous le promettait depuis le départ. Et ce n’est pas vraiment rassurant pour les patients américains si The Resident raconte quelque chose de réel. Bon, les docteurs ont aussi un besoin de sauver des patients, sauf que tout cela ne se fait pas toujours dans le bon sens. L’introduction de Jude, incarné par Warren Christie, permet de développer encore un peu plus l’univers et surtout les personnages de The Resident. L’épisode enchaîne alors les cas de la semaine, tous plus impressionnants les uns que les autres afin de nous faire peur. Dès le cold-open on sait pertinemment que l’on va se retrouver face à un épisode qui ne fait pas dans la demi-mesure. Et franchement, regarder une jambe cassée avec l’os qui en ressort quand on est en train de manger, c’est assez terrible. Mais je dirais aussi que les séries médicales font le meilleur des régimes coupe-faim. Bien entendu, la série enchaîne les cas impossibles mais chacun des médecins de cette série n’ont pas toujours les mêmes motivations. Et c’est ça qui rend le tout si palpitant.

Quand on en découvre un peu plus sur chacun, on découvre que The Resident n’est pas la série la plus sage qu’il soit mais cela ne veut pas pour autant dire qu’elle nous plonge dans un monde si terrible que ça non plus. Claire de son côté est vraiment centrée sur le business pendant que d’autres personnages cherchent un peu plus à se concentrer sur des histoires différentes. Claire est un bon personnage de cette série car elle n’est pas vraiment comme les autres et les confrontations de chacun permettent aussi de pimenter un peu la mécanique soap-esque de la série. Car cela reste un soap après tout. L’histoire de Louisa a de son côté des conséquences sur les autres patients qui viennent à l’hôpital. Le fait que Conrad décide de désobéir aux autres est là aussi un bon moment de cet épisode, mais ce n’est que temporaire et je trouve dommage que The Resident ne cherche pas à pousser le bouchon un peu plus loin car elle avait réellement le potentiel de faire quelque chose, qu’elle ne fait pas en finalité. Finalement, avec une galerie de personnages suffisamment riche, The Resident est capable de produire de bonnes surprises mais il manque encore des éléments narratifs qui pourraient nous rendre accro. Car ce n’est malheureusement toujours pas le cas pour le moment.

Note : 5.5/10. En bref, l’envie prend un coup, mais je reste courageux et je crois en The Resident.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Delromainzika 18158 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte