Magazine

« Les amis de mes amis ... »

Publié le 03 février 2018 par Go11
Pendant plus de trois décennies à Park City, nous avons fait l’expérience d'un grand nombre de pique-assiettes en tous genres, qui nous étaient souvent envoyés par des « amis », et qui finissaient toujours par coucher et manger gratuitement chez nous pendant des périodes indéterminées.
Je suis sûr que nous ne sommes pas les seuls à avoir vecu cette expérience en station de montagne et c'est bien évidement l'un des inconvénient d'habiter dans ce genre d'endroits.
Comme nous sommes maintenant plus âgés, nous avons décidé de mettre fin à notre activité d’hôteliers et de restaurateurs en laissant ces visiteurs-surprises se débrouiller seuls, en utilisant leurs talents créatifs sur d'autres, ou quand cela ne marche pas, en se rabattant sur leur propres deniers.
Cela m'est presque arrivé une fois de plus avant-hier, quand un de mes amis, qui ne m'appelle généralement jamais, m'a laissé le message vocal suivant : « Bonjour, ma petite cousine et son petit ami sont maintenant à Salt Lake City, et je J'ai pensé que puisque tu viens de Morzine et qu'ils sont de Megève, je suis sûr que vous seriez ravi de vous rencontrer ; de plus, je leur ai donné ton numéro de téléphone pour que tu ne soit pas surprit quand ils t’appellent. »
« Les amis de mes amis ... »Ayant vécu cette situation à maintes reprises, j'ai rappelé cet ami en lui disant que j'avais bien reçu son message, et autant que je serai ravi d'aider ces jeunes, nous ne sommes désormais plus dans « l'hôtellerie. »
Une heure plus tard, nous avons reçu l'appel téléphonique du couple. Je leur ai demandé : «Avez-vous un moyen de transport?» Ils m'ont dit : « Non, nous prenons les bus et faisons du covoiturage. » Puis, « Combien de temps prévoyez-vous de rester en Utah ? » Leur réponse : « On n'est pas sûrs ; peut-être une ou deux semaines ... »
J'avais alors assez d'information ; je leur ai dit: « J'ai des choses prévues pour tous ces prochains jours (véridique!), je ne peux pas malheureusement guère vous aider, comme ca, au dernier moment ! » Ils ont accepté ma réponse et nous en sommes restés là.
Nous avons traversé ces situations autrefois quand il nous fallait loger, nourrir et divertir des visiteurs que nous ne connaissions pas, pendant des jours, juste pour le plaisir, une tâche plutôt ingrate, et nous avons maintenant dépassé cette période.
Les temps changent, nous vieillissons, nous avons d'avantage d’expérience et encore notre mémoire est encore intacte ...

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Go11 136 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte