Magazine High tech

Écologie : ma journée sans paille (et sans couverts et sans gobelets)

Publié le 06 février 2018 par Jfcauche @jeffakakaneda

Écologie : ma journée sans paille (et sans couverts et sans gobelets)

C’est joli, une paille. C’est plus ou moins utile. Plus qu’éphémère mais surtout cela contribue massivement à la pollution plastique. Le 3 février avait lieu la journée sans paille organisée par l’association Bas les Pailles. Objectif : sensibiliser à ce gaspillage et viser par la suite à l’interdiction pure et simple des pailles en plastique dans un futur proche.

Comme l’explique bien l’association : « les pailles finissent sur les plages et dans les océans, le plastique se morcelle et les animaux marins/oiseaux les confondent avec de la nourriture. Et tout cela nous revient évidemment: ingéré par les animaux, ce plastique se retrouve la plupart du temps… dans nos assiettes. »

Si vous ne pouvez vous en passer, il existe des versions biodégradables en carton mais il est aussi possible d’en acheter ou d’en fabriquer des non-jetables en impression 3D. Thingiverse regorge de projets tous plus originaux de la simple paille à celle en forme de gobelet en passant par la paille en spirale ou le gobelet à paille intégrée. Ce n’est pas le manque d’imagination qui vous posera problème.

Il est possible d’aller même encore plus loin si, comme moi, vous avez l’habitude de déjeuner à droite et à gauche en fonction de vos déplacements :

  • oublier les plats tout faits pour des plats maisons lorsqu’un micro-ondes est à disposition (tupperwares réutilisables contre les emballages jetables des plats préparés, plaisir de cuisiner, économie d’argent…),
  • se munir de couverts de camping (par exemple, Couverts « bouchons de stylo » ou Couverts de camping) plutôt que d’utiliser des jetables,
  • se munir d’un gobelet réutilisable ; je me balade fièrement avec mon gobelet Muséomix qui pourra me servir des centaines, voire des milliers de fois,
  • préférer une jolie gourde à une classique bouteille en plastique,
  • enfin, lorsque vous n’avez pas d’autre choix qu’un snack, refuser la montagne de serviettes ou les conserver pour un usage ultérieur.

Tout cela ne vous coûtera que quelques grammes de plus dans le sac. Cela en vaut la peine !

😉
Et la fabrication de ces différents objets peut permettre l’organisation d’un bel atelier avec les enfants.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Jfcauche 880 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte