Magazine Culture

Critique Ciné : The Open House (2018)

Publié le 06 février 2018 par Delromainzika @cabreakingnews

The Open House // Suzanne Coote et Matt Angel. Avec Dylan Minnette et Piercey Dalton.


Si Netflix est connue pour produire des films et des séries de qualité, elle est aussi connue pour produire quelques nanars. Et The Open House en fait clairement partie. Dylan Minnette, connu pour avoir joué dans 13 Reasons Why (une série Netflix), et était bon dans Don’t Breathe le film d’horreur de Fede Alvarez, il revient ici sur Netflix avec The Open House. Si le synopsis du film rend curieux, le résultat est beaucoup moins passionnant. C’est un petit thriller made in house, qui a bien du mal à rendre son propos palpitant. Le film mélange alors le home invasion avec quelque chose d’un brin surnaturel au premier abord (qui ne l’est pas véritablement pour autant) mixé à une sorte de film d’horreur tout ce qu’il y a de plus classique. Pendant près d’une heure et demie, le film questionne alors le téléspectateur sur la possibilité qu’il y ait un esprit dans cette maison, ou bien la présence d’un inconnu. On ne sait pas trop ce que l’on peut attendre d’un tel film, mais de toute façon The Open House n’est pas vraiment là pour nous surprendre. Et c’est bien ça le problème car le film n’arrive pas à rendre le truc plus palpitant que ça. Les rebondissements sont appuyés et prévisibles alors qu’il y avait réellement quelque chose à construire si le scénario était mieux fichu.

Une mère et son fils emménagent dans la maison de vacances d'un parent à la suite d'une tragédie, mais des forces mystérieuses semblent se liguer contre eux.

Afin d’entretenir le suspense, The Open House fait intervenir des personnages étranges du coin comme la voisine qui serait atteinte d’un Alzheimer, le personnage afro-américain qui veut acheter la maison mais s’avère un peu trop présent dans la vie de cette mère et son fils, un personnage qui apparaît et disparaît au début, etc. Il n’y a que des trucs légèrement prévisibles là dedans qui ne permettent pas toujours de rendre The Open House aussi palpitant qu’il ne le devrait. Les choix des personnages sont pour la plupart débiles comme aller dans la cave sans lumière à moitié à poil afin de rallumer le chauffe-eau. Je me demande si finalement The Open House a été produit pour raconter quelque chose car le résultat est bien loin d’être à la hauteur des attentes que l’on aurait réellement pu avoir pour une telle série. Construit sur la révélation finale (qui n’est pas percutante) et sur un cliffangher de fin qui suggère une suite facile, alors The Open House ne sait pas comment surprendre et n’offre jamais de véritable réponse sur le pourquoi du comment. En voilà donc un bon coup de vent de la part de Netflix mais avec un titre pareil, ils ont probablement laissé la porte ouverte de leur cerveau bien trop longtemps.

Note : 1/10. En bref, un raté total.

Date de sortie : 19 janvier 2018 - Directement sur Netflix


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Delromainzika 18158 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte