Magazine Environnement

Manger des produits importés ou transformés responsables

Publié le 06 février 2018 par Pmontier @ecocompare

Dis-moi ce que tu manges, je te dirai qui tu es" disait Brillat-Savarin (1755-1826)

Vous voulez être un EcoActeur? Etre un(e) consommateur(trice) actrice du respect de notre terre?

Vous trouverez dans cet article quelques conclusions après 9 ans d’étude des labels, des Analyses de Cycle de Vie (ACV) et des dernières initiatives permettant une alimentation plus éco-responsable.

Manger des produits locaux bio & de saison

Pour les fruits, légumes, miels, laits, fromages,… un mot d’ordre: bio, local et de saison!

Bien sûr, votre exigence sur l’aspect local dépend de votre lieu d’habitation (ville ou campagne) et les produits de saisons dépendent de votre lieu de vie, mais si il y a un principe à garder c’est de vivre avec les saisons.

Vivre avec les saisons est même plus important que de manger local. En hiver, vous avez beau trouver des tomates bio cultivées sous serre par votre voisin, ces tomates ne sont absolument pas responsables! Elles ont même un impact carbone supérieur à des tomates importées par camion du Maroc d’après cette ACV (Analyse de Cycle de Vie, analyse scientifique des impacts environnementaux des produits). Effectivement, le mazout utilisé pour chauffer la serre de votre voisin n’est pas local, et un camion venu du Maroc en consommera moins (pour un 1kg de tomates).

Vivre et manger avec les saisons parait donc évident mais pourtant notre quotidien effréné nous fait perdre souvent la connexion avec les cycles naturels de l’alimentation.

En restant attentif à la terre, vous donnez à votre corps les éléments qu’il a l’habitude de manger depuis la nuit des temps… même si c’est de la soupe de potimarron régulièrement pendant les longues soirées d’hiver!

Etre attentif à la terre, c’est une des bases de la permaculture et de la Biodynamie… Cultivés en conscience et en harmonie, vos fruits et légumes sauront être à la saveur de la pleine conscience avec laquelle vous allez les apprécier.

Et pour les aliments importés ou transformés?

Pour le chocolat, le café, le thé, les laits végétaux, les biscuits, les pâtes, le sucre,… quasi impossible de trouver du bio & local. Pourtant, c’est difficile de s’en priver!

Même si les produits peuvent être transformés localement, impossible de savoir d’où viennent tous les ingrédients qui composent un biscuit ou du chocolat. Il serait même une aberration de produire de la canne à sucre, du café ou du thé en France. Il parait donc naturel de les faire pousser là où il vont avoir les meilleures conditions pour leur croissance. Le principe de local & de saison ne s’applique pas pour les produits importés ou transformés.


C’est pour cela que chez Ecocompare, nous vous aidons à faire la différence entre les aliments importés et transformés responsables et ceux qui ne le sont pas. 

En effet, sur ces produits, la batterie de labels ne suffisent pas. Labels bio, labels commerce équitable, labels Rainforest, sans oublier les "sans" glucose,… ne suffisent pas à définir si le produit est responsable. Il faut retracer l’histoire du produit et de chacun de ces ingrédients. C’est ce que nous faisons depuis 9 ans sur les chocolats Altereco par exemple.

Notre méthodologie permet à de nombreux écoacteurs de privilégier simplement les produits qui sont les plus responsables.

Dans un même temps, nous apportons aux fabricants des informations sur les points sensibles et les marges d’amélioration sur leurs produits… pour en faire des produits responsables.

Vous aussi, engagez-vous en suivant notre page Facebook. Vous recevrez des bons plans pour manger plus responsable!



Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Pmontier 190 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte