Magazine À la mer

Agde, la perle noire

Publié le 04 juillet 2008 par Elisabeth Leroy

cathédrale agde.jpgLa belle Phocéenne a 2 qualités : une histoire riche et le sens de l'adaptation. Si sa vocation maritime a été déçue, elle est devenue aujourd'hui un site touristique de qualité.

"Agathe", la "bonne", est fondée par les Grecs d'Asie Mineure, les Phocéens.

Elle passe ensuite sous le protectorat de Rome avant d'être rattachée à la Narbonnaise première.

Barbares, Vandales, Wisigoths et Sarrasins la mettent à mal, avant que Charles Martel ne la rase ! Au Moyen Age, elle est sous la tutelle de Toulouse jusqu'au traité de Paris où le Languedoc doit se soumettre au Roi de France.

Elle est à nouveau détruite en 1286 pendant la guerre d'Aragon. Les guerres de religion la déchirent et la Révolution y déclenchera une insurrection populaire.

A cette histoire mouvementée s'ajoute une vocation perdue. Comptoir important pour les Phocéens, Agde est remarquée par Richelieu lors d'un séjour à Pézenas en 1629.

Il décide d'en faire un port maritime. Mais les travaux s'arrêtent à sa mort en 1642. Seule la jetée Richelieu témoigne de ce vaste projet. Aujourd'hui la mer s'est éloignée. Sète fait de l'ombre depuis longtemps et même les pêcheurs se font rares. Entre plages et histoire, le tourisme est devenu une manne providentielle.

Vous pouvez admirer la cathédrale fortifiée de St Etienne, l'ancien hôtel de ville du XVIIè siècle et l'église St Sever. Vous trouverez à l'hôtel de ville une règle en fer d'un mètre de long. Elle a été apposée là en l'an X pour que les commerçants puissent vérifier l'exactitude de leurs mesures.

La cathédrale de St Etienne divise les historiens : les uns pensent qu'elle est construite sur un ancien temple dédié à Diane, les autres ont une vision moins païenne. St Etienne aurait été construite sur les ruines d'une église chrétienne du Vème siècle, démantelée par Charles Martel. Il craignait qu'elle ne devienne un repaire pour les infidèles.

Elle fut reconstruite entre 848 et 872 avec du basalte du Mont Saint Loup. La cathédrale fut fortifiée en même temps que la ville au XIIème siècle sous le roi Louis VII Le Jeune. Elle abrite aujourd'hui des orgues de style baroque et un rétable du XVIIème siècle.

L'église Saint André est la plus ancienne de la ville. L'édifice actuel, construit sur des bases romanes, date de 1525.

Dans le musée agathois on retrace les temps préhistoriques jusqu'à nos jours. Les amphores, poteries et autres trouvailles de fouilles et de plongées côtoient des reconstitutions hautes en couleurs d'intérieurs agathois du siècle dernier.

En vous promenant sous les platanes de la ville, vous verrez le buste du corsaire agathois des rois Louis XIII et XIV, Claude Terrisse exhibant sa moustache conquérante ainsi qu'une fontaine, sous les vestiges des remparts grecs, celle de la "belle agathoise". La belle et le corsaire sont du même auteur, Auguste Baussan.


Retour à La Une de Logo Paperblog

LES COMMENTAIRES (1)

A propos de l’auteur


Elisabeth Leroy 1160 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte