Magazine Cinéma

[Test Blu-ray 4K] Blade Runner 2049

Par Wolvy128 @Wolvy128

[Test Blu-ray 4K] Blade Runner 2049LE FILM

Synopsis:

En 2049, la société est fragilisée par les nombreuses tensions entre les humains et leurs esclaves créés par bio-ingénierie. L’officier K (Ryan Gosling) est un Blade Runner : il fait partie d’une force d’intervention d’élite chargée de trouver et d’éliminer ceux qui n’obéissent pas aux ordres des humains. Lorsqu’il découvre un secret enfoui depuis longtemps et capable de changer le monde, les plus hautes instances décident que c’est à son tour d’être traqué et éliminé. Son seul espoir est de retrouver Rick Deckard (Harrison Ford), un ancien Blade Runner qui a disparu depuis des décennies.

Casting:

Réalisateur – Denis Villeneuve.
Acteurs & Actrices – Ryan Gosling, Harrison Ford, Ana de Armas, Jared Leto, Sylvia Hoeks, Robin Wright, Dave Bautista, Mackenzie Davis…

Bande annonce:

Critique: ★★★★★

Extrait de ma critique du 06/10/2017.

Plus de 30 ans après la sortie de Blade Runner, film culte ayant considérablement marqué/influencé l’univers de la science-fiction au cinéma, voilà que débarque sur nos écrans sa suite – presque – directe : Blade Runner 2049. Une suite s’inscrivant dans la parfaite lignée du premier volet (Ridley Scott est toujours aux manettes), tout en bénéficiant du savoir-faire de Denis Villeneuve (Enemy, Prisoners, Sicario, Premier Contact) à la réalisation. Une association remarquable, qui donne lieu à un long-métrage tout aussi remarquable.

Fort d’un scénario brillant parvenant à inscrire son histoire dans la continuité du premier film, sans toutefois tomber dans des références inutiles ou du « fan service » grotesque, Blade Runner 2049 poursuit, avec une élégance rare, l’exploration des thématiques abordées dans l’œuvre originelle. Mieux, il les approfondit même en installant de nouveaux enjeux. A la fois simples et cohérents, ceux-ci s’imposent assez naturellement au héros, transformant son périple en véritable quête identitaire. Une quête identitaire incontestablement marquée par l’ambiguïté du personnage, élément fort du premier volet qui trouve dans cette suite une toute nouvelle dynamique. Campé par un Ryan Gosling plus charismatique que jamais, le héros émeut par son évolution dramatique subtile et mélancolique. A ses côtés, outre la belle énergie d’Harrison Ford, on appréciera la présence remarquée d’Ana de Armas, inoubliable dans la peau d’un hologramme sexy servant à combler, de manière totalement factice, le manque sous toutes ses formes (amour, sexe, contact humain..). Dans un autre registre, et malgré une écriture peut-être un peu moins délicate, Jared Leto et Sylvia Hoeks impressionnent aussi par leur puissance de jeu.

Plus que le fond, diablement riche et complexe, c’est néanmoins surtout la forme du long-métrage qui séduit ici, prolongeant magnifiquement la réflexion amorcée par les dialogues. Non seulement la photographie de Roger Deakins est à tomber par terre, délivrant pendant près de 3 heures des plans d’une beauté absolument sidérante, mais la direction artistique est également remarquable d’intelligence dans sa façon d’exprimer à l’écran la solitude, la nostalgie ou encore l’humanisation. Même si le dernier acte du récit a tendance à un peu trop surligner les choses, rares sont les films qui réussissent à associer aussi harmonieusement l’image et le texte. Sur le plan sonore, la BO de Benjamin Wallfisch et Hans Zimmer participe aussi à l’expérience sensorielle si particulière que le film procure. Tantôt assourdissante, tantôt mélancolique, elle contribue assurément à renforcer les émotions/atmosphères véhiculées par l’histoire et le visuel. Enfin, pour conclure sur la dimension technique, la mise en scène de Villeneuve s’avère tout simplement grandiose, le réalisateur canadien faisant à nouveau parler son sens du cadre pour composer des images mémorables. Le genre d’images qui nous imprègne encore longtemps après le visionnage.

[Test Blu-ray 4K] Blade Runner 2049

LE BLU-RAY

Caractéristiques:

Audio – Dolby Atmos : Anglais / Dolby Digital TrueHD 7.1 : Anglais / DTS-HD Master 5.1 : Français, Japonais.
Image – 2160p UHD / 2.40:1.
Sous-titres – Anglais, Français, Néerlandais.
Durée – 163 minutes.

Bonus

  • Concevoir le monde de Blade Runner.
  • Blade Runner 101.
  • Prologues.

Éditeur – Sony Pictures Home Entertainment.

Contenu:

Disque 1 – Blu-ray 4K.

Disque 2 – Blu-ray + Bonus.

Avis:

Déjà impressionnant en salle à sa sortie, Blade Runner 2049 l’est tout autant en vidéo ! En particulier l’édition 4K UHD du film qui est d’une précision assez phénoménale, offrant notamment à la superbe photographie de Roger Deakins un rendu visuel tout simplement sidérant. S’appuyant sur le parfait dosage de la technologie HDR, le Blu-ray propose des images aux nuances subtiles, aux contrastes surpuissants et aux noirs profonds. Le niveau technique est d’ailleurs tellement élevé qu’extraire un plan plutôt qu’un autre s’avère littéralement impossible. Côté audio, composante extrêmement importante du film, le disque 4K propose, comme à son habitude, une piste VO Dolby Atmos (ou Dolby Digital TrueHD 7.1 si vous ne disposez pas de l’équipement nécessaire) précise et enveloppante, jouant à fond la carte de l’immersion, que ce soit par l’entremise des sons bruts (pluie, neige, vent…) ou des envolées planantes de la bande originale. Malgré son style épuré, le son s’inscrit exactement dans la même dynamique que l’image, à savoir celle d’une œuvre bien décidée à mettre sa vision artistique forte au service d’une histoire ambitieuse et profonde. Enfin, le Blu-ray se révèle par contre un peu avare en suppléments. Malgré l’intérêt indéniable des trois modules proposés (mention spéciale aux trois courts-métrages imaginant l’évolution historique depuis le premier film), on était en effet légitimement en droit d’attendre davantage d’une œuvre de cette envergure. Pour la qualité du film et l’aboutissement technique, c’est toutefois peu de dire que le Blu-ray 4K UHD de Blade Runner 2049 mérite le coup d’œil !

Disponible à partir du 14 février 2018 en DVD, Blu-ray, Blu-ray Steelbook et Blu-ray 4K (Belgique).


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Wolvy128 10317 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines