Magazine Culture

Critiques Séries : The Marvelous Mrs. Maisel. Saison 1. Episode 8.

Publié le 20 février 2018 par Delromainzika @cabreakingnews

The Marvelous Mrs. Maisel // Saison 1. Episode 8. Thank You and Good Night.
SEASON FINALE


Diantre ! J’avais oublié le dernier épisode de la saison 1 de The Marvelous Mrs. Maisel. Et ce dernier épisode de la saison 1 de The Marvelous Mrs. Maisel parvient à conclure à la perfection une presque parfaite première saison. Ce dernier épisode est donc plein d’intrigues et de twists en tout genre qui peuvent par moment donner envie de crier face à l’écran tant certains étaient inattendus. On se retrouve au début là où on laissait la série dans l’épisode précédent, où Midge et Susie noyaient leur chagrin après toute l’histoire de Midge contre Sophie Lennon. Mais Midge se réveille avec la gueule de bois dans cet épisode, en écoutant les critiques qui fusent dans la presse de « un suicide professionnel fait tomber une icône », « la petite nouvelle Amanda Gleason, ne prenez pas soin d’apprendre son nom, décide mystérieusement de détruire un trésor américain », etc. J’ai trouvé cette introduction déjà assez funky mais aussi car cela permet de donner le ton à ce dernier épisode. Mais Susie a raison de poser Midge à continuer les rôles de merde qu’elle enchaine. En parallèle, les parents de Midge se séparent suite à leur désaccord sur la situation du mariage de leur propre fille, Midge. C’est un peu cocasse mais c’est du pur Amy Sherman-Palladino et c’est probablement pour cela que ce dernier épisode fonctionne si bien en guise de dernier épisode de la saison.

Il y a tout ce qu’il faut dans ce dernier épisode en termes de twists pour donner envie de revenir pour la saison 2 à venir (parce que oui, Amazon a fort heureusement commandé une saison 2 de The Marvelous Mrs. Maisel). Mais ce n’est pas tout, l’épisode délivre aussi suffisamment de moments cocasses afin de passer là aussi un agréable moment sans trop se poser de questions. La créatrice de la série n’a pas froid aux yeux et se permet alors d’ajouter un brin de folie douce là dedans avec des émotions touchantes et régulières. Il n’y a rien à dire de ce point de vue là car The Marvelous Mrs. Maisel sait très bien maîtriser l’univers dans lequel elle nous plonge. Il y a eu du travail mais la façon déconcertante avec laquelle Amy Sherman-Palladino a su créer un truc aussi palpitant que ce que l’on a pu voir dans Gilmore Girls il y a quelques années me fascine. Même Bunheads était top mine de rien. En ajoutant un brin de neige, The Marvelous Mrs. Maisel ne pouvait pas mieux achever sa propre saison. C’est tout ce que j’aime dans ce genre de séries, toujours un peu de mélancolie teintée d’un peu de neige dans les rues de New York. Finalement, avec ce dernier épisode la série parvient à conclure intelligente sa première saison et surtout à donner envie de voir la suite.

Note : 10/10. En bref, parfaite façon de conclure une belle saison.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Delromainzika 17991 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte