Magazine High tech

Un écran à leds comme une « seconde peau ».

Publié le 20 février 2018 par Taytay92i @taytay92i

Un ‘gadget’ qui pourrait détecter les soucis de santé et les afficher clairement sur la main. Belle innovation, je vous en dis un peu plus…

Un écran à leds comme une « seconde peau ».

C’est un japonais, Takao Someya, qui a inventé cet écran souple et ultra-fin que l’on peut coller sur la main pour envoyer et ou recevoir des messages médicaux. C’est en fait une grille de 16 x 24 micro-leds, soit 384 leds, qui sont reliées par des câbles élastiques et enchâssées dans une feuille de caoutchouc. Il possède un capteur ultra-léger et un système de communication sans fil…le tout dans un millimètre d’épaisseur ! Il peut envoyer des informations médicales à son médecin et permet d’envoyer des messages aux patients pour ne pas oublier de suivre leur traitement.
Les données médicales sont mesurées et sont transmises à un smartphone ou peuvent être stockées dans le cloud.

Takao Someya s’est expliqué sur son invention :

« Si vous le mettez à même la peau, vous avez l’impression qu’il fait partie de votre corps. Lorsqu’on envoie des messages à votre main, cela vous rend émotionnellement plus proche de l’expéditeur ». « Le vieillissement de la société exige des capteurs portables conviviaux pour surveiller les patients afin de réduire le fardeau imposé aux patients et aux membres de la famille qui dispensent des soins infirmiers ».

Ce système pourrait constituer une solution pour répondre à un besoin de la population vieillissante qui mènera à une amélioration de la qualité de vie de nombreuses personnes âgées. L’inventeur dit que son appareil peut rester collé à la peau pendant une semaine sans provoquer d’inflammation. Il est développé en partenariat avec Dai Nippon et il pourrait voir sa commercialisation commencer d’ici trois ans.

source


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Taytay92i 20371 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte