Magazine Bons plans

Des écrans intelligents respectueux de l’environnement

Publié le 20 février 2018 par Fabrice Rault @fabrice_rault

La problématique du respect de l'environnement se retrouve dans tous les champs d'action. Certains y voient l'opportunité de lancer des projets innovants et audacieux, comme les installations lumineuses de la digue néerlandaise par exemple. Et en parlant de lumière, nous nous intéressons aujourd'hui à de nouveaux écrans ultra-minces et flexibles conçus pour produire couleurs et images en reflétant simplement la lumière naturelle.

Une question de puissance

Les écrans d'affichage demandent beaucoup de puissance, émettent une lumière bleue et fonctionnent mal dans des conditions de forte luminosité. Une nouvelle génération d'écrans équipés d'une large gamme d'applications est sur le point de changer cela.

En effet, des chercheurs de l'université d'Oxford ont développé Bodle, une série d'écrans ultra-minces et flexibles permettant aux nano-pixels de refléter la lumière naturelle. Ce concept où la lumière est réfléchie à travers une couche active avec un indice de réfraction variable offre la perception de toute une gamme de couleurs pour les spectateurs. On sait que les rétro-éclairages nécessitent beaucoup d'énergie et sont l'une des principales raisons de la perte de batterie des smartphones. Pour ce nouvel affichage, des quantités fractionnelles d'énergie sont utilisées pour la consommation générale, mais l'affichage des images statiques n'en nécessite aucune.

Un potentiel eco-friendly

Bien que le papier électronique utilisé par de nombreux appareils soit également lisible dans des conditions de forte luminosité, l'affichage SRD - Sunlight Readable Display, affichage lisible à la lumière du soleil - de Bodle est différent en cela qu'il peut diffuser des vidéos en couleurs à très haute résolution. Les caractéristiques de Bodle offrent un certain potentiel dans le cadre du respect de l'environnement à l'aide de puissances plus faibles, avec les dispositifs extérieurs connectés ou encore les affichages d'informations qui nécessitent presque aucune puissance pour fonctionner. De plus, les SRD pourront être ajoutés sur des vêtements ou objets connectés à porter afin de servir de sources lumineuses dynamiques.

Bodle n'a pas encore donné de date officielle concernant la commercialisation des écrans SRD. La solution a toutefois obtenu récemment 6 millions de livres (6,8 millions d'euros) de financement de démarrage, ce qui signifie que ses écrans réfléchissants pourraient bientôt faire leur entrée sur le marché.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Fabrice Rault 2349 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines