Magazine Échecs

Découvrez ChessTips pour progresser aux échecs !

Publié le 20 février 2018 par Chess & Strategy @Chess_Strategy

Découvrez CHESSTIPS, votre newsletter hebdomadaire gratuite sur les échecs avec un exercice et sa solution, à partager entre amis !

Les Blancs matent en deux coups -> Recevoir la Newsletter hebdo

La partie commentée de cette semaine est extraite du livre Echec et mat de l'initiation à la maîtrise de Frank Lohéac-Ammoun qui nous a aimablement autorisé à publier un extrait de son bel ouvrage que nous vous recommandons.

Les Blancs jouent et matent en deux coups

Découvrez ChessTips pour progresser aux échecs ! - Photo © Chess & Strategy

En 1930, le maître allemand Emil Joseph Diemer reprit à son compte un début imaginé en 1882 par Armand E. Blackmar et y associa son nom, cette ligne s’appelant depuis le gambit Blackmar-Diemer.

Né en 1908 et mort en 1990, Diemer a joui d’une belle longévité échiquéenne : premier en 1956 au tournoi de maîtres de Beverwijk, il a 76 ans lorsqu’il termine 4ème, avec 7 points sur 11, à la Baden Cup de Viernheim en 1984.

Ce joueur, que le risque inspirait, adoptait un style combinatoire à outrance, ce qui faisait dresser les cheveux sur la tête. Son jeu, souvent incorrect durant la phase d‘ouverture de la partie, les sacrifices hautement spéculatifs y foisonnant, devenait généralement plus précis, parfois brillant et artistique, une fois qu’il avait pris l’avantage.

Emil Joseph Diemer vs Schlutter, Unterweissbach 1957

1.d4 d5 2.e4 Le coup constitutif du Gambit Blackmar-Diemer 2...dxe4 3.Cc3 Cf6 4.f3 exf3 5.Cxf3 Cbd7 6.Fd3 b6 7.Ff4

7…Ch5? Une horreur. Ce type d'idée, qui pourrait à la rigueur passer dans une position fermée, ne convient pas au caractère ouvert de la position. Les Noirs excentrent un de leurs cavaliers qui a déjà joué, et perdent un temps qu'ils auraient dû consacrer à leur développement.

8.Fe5? [Mauvais. Un prêté pour un rendu. Il fallait profiter de l'imprécision adverse par 8.Ce5! Cxf4 (8...Cxe5 9.Fxe5 Cf6 10.Cb5 Fg4 11.Cxc7+ Dxc7 12.Fb5+ Cd7 13.Dxg4 avec une position écrasante pour les Blancs) 9.Cc6 Cxg2+ 10.Rf2 Fb7 11.Cxd8 Txd8 12.Dg4+-]

8...Fb7 9.0-0 Un coup un peu paresseux. Les Blancs sont nettement mieux après la très intéressante attaque des deux cavaliers. [9.Cg5 Chf6 10.Cb5 Tc8 11.De2 e6 (11...h6 12.Fxc7 Txc7 13.Cd6#) 12.0-0 avec une forte pression]

9...e6 10.De2 Fd6?! [Les Noirs pouvaient jouer 10...a6]

11.Ce4? [Les Blancs pouvaient gagner un pion par 11.Fxd6 cxd6 12.Cd2 Chf6 13.Cb5 Db8 14.Cc4 0-0 15.Cbxd6] 11...Fe7? 12.Cfg5 12…Chf6?? Après avoir été longtemps sous pression, les Noirs gaffèrent.

13.Cxf7! Rxf7 14.Cg5+ Rg8 [La retraite 14...Re8 n'était pas meilleure 15.Cxe6 Dc8 16.Tae1 avec un avantage écrasant pour les Blancs]

15.Fxc7 De8 16.Dxe6+ Rf8 17.Fc4 h6 [Diagramme]

Les Blancs jouent et matent en deux coups !

La solution sur un échiquier dynamique

Solution 18.Dg8+ Txg8 19.Ch7# 1-0 Tout aussi efficace mais évidemment moins spectaculaire, serait 18.Ch7+ Txh7 19.Dg8#

Notre conseil : On ne le dira jamais assez : durant l’ouverture, ne jouez jamais deux fois la même pièce. Surtout quand cela conduit à placer un Cavalier à la bande, sans protection. Une réflexion qui prend plus de force encore dans les positions ouvertes… surtout quand l’adversaire a offert un gambit pour ouvrir le jeu et accélérer le développement de ses pièces.

Pour aller plus loin : Nous vous conseillons l’étude du livre Echec et mat de l'initiation à la maîtrise de Frank Lohéac-Ammoun.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Chess & Strategy 4320529 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines