Magazine Info Locale

Ali BEHNAM-BAKHTIAR, Décoré de la plus haute distinction de l’Étoile du Bien et du Mérite

Publié le 19 février 2018 par Economieenpaca
Ali BEHNAM-BAKHTIAR, Décoré de la plus haute distinction de l’Étoile du Bien et du Mérite

Romain GERARDIN-FRESSE, Président de la Section Alpes-Maritimes et Monaco de l'Etoile du Bien et du Mérite, Ali BEHNAM-BAKHTIAR, Olivier ROBAUT, Adjoint au Maire de la Ville de Nice - Photo Bernard CAFRAN

Il y a des hommes dont la générosité est une seconde nature, dont l'humilité est la valeur ultime.

C'est un de ceux-là qui a été honoré Jeudi 15 Février dernier dans les salons de l'Hôtel Westminster, à Nice.

Ali BEHNAM-BAKHTIAR, architecte et designer, est aussi généreux mécène et grand donateur.

Il donne de son temps, de son énergie, et de ses finances personnelles pour aider les nécessiteux.

Son engagement, sans limite de frontière ni de préférence, a été salué par l'Etoile du Bien et Du Mérite, organisation quasi centenaire, créée en 1939 par un préfet Hors-Classe, Grand-Croix de la Légion d'Honneur, et qui vise à récompenser les individus les plus méritants.

Fait d'un extrême rareté, Ali BEHNAM-BAKHTIAR s'est vu décerner la Grande-Étoile d'Or, dont seulement 18 ont été attribuées en 79 ans, et habituellement réservée aux Présidents en exercice.

C'est dire la qualité de l'homme, pour que la célèbre organisation attribue sa plus haute distinction.

Ali BEHNAM-BAKHTIAR est un homme bon, comme il en existe peu.

Olivier ROBAUT, représentant officiellement Monsieur Christian ESTROSI, Maire de Nice, Président de la Métropole et Président Délégué de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur, qui avait tenu à dépêcher son premier adjoint pour l'importance de l'évènement, empêché, a loué un homme d'exception, que le pays gagne à compter.

Romain GERARDIN-FRESSE et Damien SORRAING, respectivement Président de la Section Alpes-Maritimes et Monaco et Président National de l'Étoile du Bien et du Mérite, ont pour leur part encensé celui qui contribue, par ses actions, à l'éducation, à la santé et à la bienfaisance.

Il y a des soirées, comme celle du 15 Février, lorsque des hommes tels que

M. BEHNAM-BAKHTIAR sont mis en lumière, où il est permis de se dire que l'humanité est un peu sauve.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Economieenpaca 14 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte