Magazine Internet

C’était comment le web en 2008 ?

Publié le 20 février 2018 par Loeilaucarre @loeilaucarre

En 2008, le web fêtait 17 ans et c'est bien connu, " on n'est pas sérieux quand on a 17 ans ". Alors qu'aujourd'hui, le web c'est du sérieux, exit la rigolade, les GIFs de chat, les memes...

Comme souvent c'est un échange en équipe qui nous a lancé sur ce billet, on se racontait " notre " web en 2008 et ça nous a donné envie de l'écrire. On est donc entré à 4 dans notre machine à remonter le temps (oui, on a ça à l'agence et on fait de la sous-loc à prix sympa pour les copains) pour se remettre dans le web de 2008 en conditions réelles.

Le web de 2008 de Stéphanie

En 2008, je ne travaillais pas encore à L'Œil au Carré donc mes souvenirs sont un peu flous, je me me souviens pas vraiment de ma vie d'avant... #corporate

Je me souviens quand même que j'avais un tableur de bord Netvibes hyper dense et multi-thématique qui représentait ma source d'infos principale en ligne.

Je me souviens que mes mots de passe étaient moyennement sécurisés.

Je me souviens que je bloguais depuis 2 ans, sur Hautetfort. Wikipedia me dit que c'était à l'époque un des principaux services de blogs français. La lisibilité était moyenne, c'était tout moche et ce n'est pas la qualité de mes visuels qui relevaient le niveau, il faut bien l'avouer. On n'était pas malheureux pour autant et la communauté formée par les blogueurs était conviviale et ouverte. Finalement le dénominateur commun " blogueur " prenait le pas sur la thématique. Quant à la stratégie... il n'y en avait pas vraiment. Pas de charte ou de calendrier éditorial, pas de budget, nous n'étions guidés que par la passion pour notre sujet de prédilection tout autant que pour le web.

Je me souviens aussi que je n'avais pas de compte Twitter (avant octobre 2009). J'ai du mal à me figurer le web sans Twog mais ça devait aller.

Le web de 2008 de Pierre

En 2008, Norman et Hugo se faisaient appeler Le Velcrou, Cyprien répondait au nom de Monsieur Dream et j'étais ce qu'on peut appeler un grand débutant des internets. À la maison, c'est en 2005 que mes parents ont décidé de rejoindre ce monde rempli de paillettes et de licornes arc-en-ciel. Mais, à l'époque, le temps était compté : une heure le mercredi, le samedi et le dimanche... Il fallait aller à l'essentiel : dire bonjour aux copains sur MSN Messenger et mettre en ligne les dernières actus du moment sur mon Skyblog dédié à Harry Potter ( encore visible à cette adresse).

En 2008, j'ai eu mon Bac S, mention " j'aurais peut-être dû faire L parce que le 4 en maths et le 9 en SVT mdr hein ", et je me retrouve en Normandie dans une formation qui ne me convient pas tout à fait... dans la ville où est né Michel Drucker en 1628. Les longues soirées loin de la famille et des ami.e.s sont alors entièrement dédiées à Internet et j'aime me perdre sur Koreus, La Boîte Verte, Poudlard.org, JV.com et sur les forums de TricTrac.net ! À cette époque, je découvre aussi les jeux en ligne et je passe de trop nombreuses heures à perfectionner mon niveau sur TrackMania Nations Forever et sur Call of Duty 4 : Modern Warfare.

C’était comment le web en 2008 ?

Concernant les réseaux sociaux, j'ai quelques souvenirs de mes premiers pas sur Facebook et des groupes complètement délirants que tout le monde s'amusait à rejoindre. Il me semble aussi que lorsqu'on postait un nouveau statut, il fallait attendre quelques minutes avant de le voir en ligne. Mais le plus triste, sans aucun doute, c'est que je n'avais encore de compte Twitter... Ce n'est qu'en avril 2011 que j'ai crée un compte sur mon réseau social préféré !

Purée, 10 ans ça passe vite !

Le web de 2008 de Romain

En 2008 je faisais ma première année en école de graphisme, je dessinais plusieurs heures par jours et je savais à peine me servir de Photoshop ! En bon étudiant de graphisme, j'aimais bien aller sur des blogs comme Fubiz ou Au secours j'ai un blog, mais pas de flux via RSS, twitter ou facebook, j'utilisais mes bons vieux favoris. Une habitude que je regrette d'avoir perdue. J'avais aussi un peu continué mon blog BD, car oui c'était l'âge d'or des blogs BD, le moment où les compteurs de visites pétaient chez Boulet et Laurel. C'était aussi le moment où il était possible se faire repérer, voire même éditer.

C’était comment le web en 2008 ?

En 2007 je me suis inscrit sur facebook (c'était tellement pas connu qu'on ne mettait pas de " f " majuscule) et je trouvais ça hyper marrant : on ne " likait " pas une page, on était " fan ". L'année d'après on rejoignait les groupes " si toi aussi t'es comme Sangoku quand tu vais caca ", à force c'était devenu un concours à qui rejoignait le groupe le plus débile avec les potes d'école. On ne parlait pas encore de " fil facebook " mais de " mur facebook ". Mur sur lequel des hackers malins avait réussi à développer un programme pour qu'on puisse -entre autres- faire pipi sur le mur de quelqu'un. Après une rapide recherche, plus rien sur internet ne mentionne ce hack, pourtant je vous jure qu'il a existé.

Ah, et Youtube était encore en 480P mais je préférais aller sur Dailymotion, les choses ont bien changé.

Le web de 2008 de Marie

En 2008, j'allais chercher chaque jour un pile de journaux plus haute que moi, que je feuilletais en sirotant mes 12 cafés du matin (ça, ça n'a pas changé). Mon boulot consistait alors à " faire de la veille " pour des clients désireux de surveiller tout ce que racontaient les journalistes à leur sujet. En 2008, on commençait à paramétrer des alertes sur Google, pour garder un oeil sur ce qui ne s'appelait pas encore l' " e-réputation " , et on testait des tas d'outils pour " crawler " (= explorer, indexer) le web, surveiller les forums de discussions ou certains blog.

En 2008, j'animais deux blogs sur Blogspot (" Qu'ouïs-je " pour la musique) et WordPress (" L'Oeil sur le Net " pour l'internet) avec la même approche : tester au gré de la sérendipité et partager mes découvertes les plus chouettes. Je bloguais parfois comme on tweete aujourd'hui (" j'ai lu ça, c'est bien, allez voir ici de quoi il retourne "), mais ça c'était avant Twitter.

En 2008, je n'avais pas encore d'iPhone, mais j'étais fière de mon téléphone orange à clapet et de mon forfait 2 heures qui me coûtait un bras. Je n'avais pas non plus de Kindle, et je regardais encore des films via mon bouquet TPS Star (ou des DVD gravés de mauvaise qualité, mais chut). Mon CV vert pomme avec plein de frames, que j'avais concocté avec amour sous Dreamwaver, était encore en ligne. Mais ça aussi, c'était avant que je ne me lance dans l'aventure L'Œil au Carré <3


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Loeilaucarre 991 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine