Magazine Culture

Tournai, la poétique

Publié le 07 mars 2018 par Jacquesmercier @JacquesMercier

Comme l’an dernier, le printemps est poétique à Tournai. J’ai eu la chance d’y faire mes études secondaires et d’avoir mes premiers conseils de littérature auprès de Robert-Lucien Geeraert*, un poète tournaisien qui présidait aux destinées d’Unimuse. 

Il n’est pas étonnant que cette merveilleuse initiative des « panneaux lumineux poétiques » soit reprise – compte-tenu de l’engouement de l’an dernier –  en ce moment-même dans cette ville historique (et jusqu’au 8 avril). Merci à Bernadette Bodson, qui a photographié hier soir mon texte – qui suivait le sien. Bravo à Brigitte Martin, coordinatrice de l’opération, qui a ouvert la poésie non seulement aux écrivains mais également aux enfants, aux ateliers d’écriture, etc.

Cette enclave poétique dans le monde tourmenté donne de l’espoir à tous !

*En 1949, il fonde avec Roger Foulon, Remo Pozzetti, Gilbert Delahaye et quelques autres le groupe Jeune Tournay, section des Jeunes Écrivains du Hainaut. En 1952, avec le concours de J. Élan, il crée une association plus vaste, UNIMUSE, qui regroupe sans distinction d’âge les écrivains du Tournaisis, surtout les poètes. Dès lors, ses activités d’animateur se multiplient : récitals, conférences, concours de poésie, expositions, édition de recueils, publication d’anthologies diverses : Les poètes face à l’atome, Le mysticisme dans la poésie française contemporaine, Poésie du nord, De Jeune Tournay à Unimuse, jeune Tournay trente ans après…

Tournai, la poétique

Tournai, la poétique


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jacquesmercier 29854 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte