Magazine Culture

Critiques Séries : X-Files. Saison 11. Episode 8.

Publié le 08 mars 2018 par Delromainzika @cabreakingnews

X-Files // Saison 11. Episode 8. Familiar.


S’il y a quelque chose de terrible dans cet épisode c’est bel et bien les meurtres d’enfants. Tout commence enfin dans un très bon cold-open, que l’on peut imaginer sortir de l’esprit du Ça de Stephen King. L’enfant qui suit cette sorte de clown, l’enfant vêtu d’un imperméable jaune sans compter que le fameux clown, va revenir à la fin de l’épisode. Et au fond, c’est plutôt fun même si personnellement j’ai toujours détesté les clowns. Le titre de l’épisode se réfère cependant à un démon qui change de forme et apparaît à plusieurs reprises durant l’épisode. Mais le titre de l’épisode pourrait également référer au fait que l’on a l’impression d’avoir déjà vu ça précédemment dans la série. Plus ou moins. Des meurtres mystérieux, dans une petite ville au fin fond des Etats-Unis où tout semble parfait jusqu’au moment où l’on découvre le fameux mystère qui rode. C’est un cas de la semaine très classique pour X-Files, mais il se repose alors sur quelques bonnes frayeurs et de bons moments avec Mulder et Scully. Car ces deux là sont toujours aussi importants mine de rien. Si cet épisode n’est donc pas brillant, il n’est pas mauvais non plus. Et l’on ne peut pas dire que la réaction des personnages dans cet épisode est suffisamment réaliste pour que l’on ait envie d’avoir suffisamment peur. Bon, le Mr Chuckleteeth est un personnage qui m’a suffisamment fait peur et fort heureusement que je n’ai pas regardé cet épisode seul chez moi dans le noir.

Du coup, même si j’ai passé un bon moment face à « Familiar » ce n’est pas vraiment l’épisode dont je vais me souvenir cette année. Il y a deux solides épisodes cette saison pour le moment avec l’épisode de Darin Morgan et celui qui est clairement inspiré par Black Mirror. Du coup, même si je pense que je vais me souvenir un moment de Mr Chuckleteeth, je dois avouer que je m’attendais à beaucoup mieux. Surtout qu’il n’est pas nécessairement crédible en tant qu’image que les enfants vont adorer. Sans parler des Bibbletickles, inspirés par les Teletubbies qui ressemblant à des aliens étranges plus qu’à des personnages pour enfants fun. A ce moment j’ai l’impression que X-Files tente la parodie de séries pour enfants, sauf que ce n’est pas ce que je voulais voir non plus. Malgré toutes les références que l’on peut entrevoir dans cet épisode, il y a des trucs qui ne collent pas forcément non plus. Reste alors de jolis moments ici et là qui permettent de passer un bon moment et de nous rappeler aussi pourquoi personnellement j’adore ce genre d’épisodes. Fort heureusement que Mulder et Scully n’ont pas vraiment changés et que l’on peut comprendre pourquoi ce revival de X-Files existe. Mais je pense que X-Files était probablement capable de faire un peu plus et/ou un peu mieux.

Note : 5.5/10. En bref, Pennywise a inspiré X-Files et cela donne un truc semi-réussi.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Delromainzika 18158 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte