Magazine Environnement

Château Angélus, un grand cru classé de Saint-Emilion, passe au bio

Publié le 17 mars 2018 par Bioaddict @bioaddict
Château Angélus, l'un des quatre Premiers grands crus classés A de Saint-Emilion, a annoncé vouloir désormais cultiver l'intégralité de ses 42 hectares de vignoble selon les principes de l'agriculture biologique. Château Angélus, un grand cru classé de Saint-Emilion, passe au bio ¤¤ Château Angélus, l'un des quatre Premiers grands crus classés A de Saint-Emilion, a annoncé vouloir désormais cultiver l'intégralité de ses 42 hectares de vignoble selon les principes de l'agriculture biologique. OK
Je souhaite également recevoir
les bons plans et offres partenaires
la newsletter des professionnelles

Avec Cheval Blanc, Ausone et Pavie, Château Angélus est l'un des quatre Premiers grands crus classés A de Saint-Emilion, sur la rive droite de Bordeaux. Il est le 1er de cette catégorie à se convertir au bio.

"La décision a été annoncée ces derniers jours, il ne s'agit pas d'une révolution, plutôt de l'aboutissement logique d'une longue démarche d'agriculture raisonnée menée depuis plus de 10 ans", a déclaré à l'AFP la directrice générale du prestigieux vignoble, Stéphanie de Boüard-Rivoal.

"Ma famille a toujours veillé à respecter l'éco-système dans lequel nous vivons. On avait mené il y a 10 ans des essais à La Fleur de Boüard, c'était une première phase de réflexions, et à château Bellevue" a-t-elle précisé à France Info. Il y a trois ans, le Château Bellevue, Grand Cru Classé de Saint-Emilion contiguë à Angélus et copropriété de la famille de Boüard de Laforest est en effet entré en conversion bio. "L'évolution récente de l'agriculture bio et des produits phytosanitaires nous a amené à envisager cela avec plus de sérénité, tant pour ceux qui travaillent que pour ma famille qui vit sur place" explique Stéphanie de Boüard-Rivoal. "Le consommateur est en attente. On va essayer de travailler en limitant aussi les doses de cuivre en s'assurant une plante plus vigoureuse notamment en utilisant des algues. On réfléchit toujours à préserver l'environnement. On va pour cela anticiper et observer en permanence, et prendre en compte les conditions climatiques pour adapter le calendrier des traitements."

Alors que le processus de conversion pour obtenir le label bio prend en général trois ans, Château Angélus se laisse "quatre à cinq ans" avant son premier vin bio.

Dans les autres grands vins du Bordelais, Château Latour, un pauillac premier cru classé, et Château Margaux sont aussi en conversion bio, Château Climens, un Sauternes Barsac est en biodynamie, a relevé à l'AFP Nicolas de Rouyn, rédacteur en chef du guide Bettane et Desseauve, soulignant que "la plupart des grands dégustateurs estiment que les raisins bio donnent des vins qui ont un peu plus de profondeur et un peu plus de fruit que dans l'agriculture conventionnelle".

ME


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Bioaddict 1758355 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte