Magazine Culture

Critique Ciné : 10x10 (2018)

Publié le 24 mars 2018 par Delromainzika @cabreakingnews

10x10 // De Suzi Ewing. Avec Luke Evans, Kelly Reilly et Noel Clarke.


Avec un film comme celui-ci, on peut assister à un échec ou bien une réussite. Premier long métrage de Suzi Ewing, 10x10 ne s’en sort pas trop mal quand il le veut bien malgré des moments risibles ou un peu moins palpitants que d’autres. Disons que 10x10 a l’avantage de se reposer sur deux acteurs performants. A commencer par Kelly Reilly que j’aime beaucoup et qui est parfaite ici dans le rôle de cette femme qui ne cache rien en apparence alors que c’est tout l’inverse, elle met à tout le monde depuis qu’elle s’est installée dans le coin. Puis nous avons bien évidemment Luke Evans qui , en homme ordinaire gentil en apparence qui a surtout envie de se venger, est lui aussi convaincant. Il n’y a pas énormément de choses dans ce film et c’est bien là le problème. Dès que celui-ci commence à faire des révélations, alors le truc ne fonctionne pas toujours comme on pourrait le souhaiter. Suzi Ewing manque cependant de qualités de metteur en scène pour faire de 10x10 un truc avec plus de relief. Certaines scènes, importantes dans le film, sont alors beaucoup trop plates. Notamment quand Cathy révèle ce qui se passe dans sa tête et pourquoi cette dernière a tué la femme de Lewis…

Lewis est en apparence un homme ordinaire mais en réalité il cache son envie de vengeance contre Cathy. Lewis kidnappe alors Cathy en plein jour afin de l’enfermer dans une pièce de 10x10…

Le dernier acte du film est sûrement ce qu’il y a de plus étrange. Notamment quand Cathy révèle des trucs sur la femme de Lewis. Le mystère manque de substance, car il n’est pas toujours suffisamment bien équilibré avec le reste. Certaines scènes prêtent à rire, comme quand Lewis se fait contrôler par les flics vers la fin du film ou encore quand Lewis kidnappe Cathy). Il y a pas mal de scènes ridicules dans ce film qui donnent l’impression que finalement celui-ci manquait d’originalité. Reste fort heureusement le casting qui fait de son mieux pour donner un peu de caractère à l’ensemble de l’histoire. Finalement, 10x10 n’est pas brillant mais il n’est pas mauvais non plus. Disons que dans le genre Direct to SVOD il y a à la fois mieux et à la fois pire, mais que cela permet de passer un bon moment quand on veut réellement le faire. Cela ne servait pas à grand chose de tirer autant sur l’ambulance par moment pour faire un thriller comme ça et donner envie au téléspectateur d’aller au bout du truc…

Note : 4.5/10. En bref, on méritait mieux tout de même…


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Delromainzika 18158 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte