Magazine Culture

Critiques Séries : The Good Doctor. Saison 1. Episode 18.

Publié le 28 mars 2018 par Delromainzika @cabreakingnews

The Good Doctor // Saison 1. Episode 18. More.
SEASON FINALE


Alors que l’on retrouvera The Good Doctor pour une saison 2 l’année prochaine, il était temps de voir « More », le dernier épisode de la saison 1. Et c’est une sacrée montagne russe émotionnelle du début à la fin. Je dirais même que la série délivre ici ce que Richard Schiff et Freddie Highmore ont pu faire de mieux cette année dans la série. Dans ce nouvel épisode, Aaron annonce à Shaun son diagnostic sur sa tumeur et Shaun est dévasté. Cela peut très bien se comprendre car ces deux là ont une relation étonnante que la saison n’a eu de cesse de développer intelligemment. Le reste de l’épisode se concerte sur le Dr. Melendez et les résidents qui travaillent sur le cas d’un patient qui a de terribles complications. Mais pourquoi ? Telle est la question que cet épisode se pose. Mais tout d’abord, Richard Schiff est sûrement l’un des meilleurs acteurs de séries actuellement. Ce qu’il propose dans cet épisode est étonnant et mériterait bien un Emmy Award du meilleur second rôle masculin dans un drama. Je ne serais pas surpris de voir son nom sur la liste des nommés car il mérite au moins ça. L’épisode n’a de cesse de démontrer de l’émotion, que cela soit chez Aaron, Shaun, Aaron et Shaun ensemble, mais aussi le reste des personnages. Car ces deux là ne sont pas les seuls à être capables de produire de l’émotion et c’est justement là que la série s’avère séduisante.

Chaque moment de cet épisode est noyé sous le chagrin mais de façon tellement touchante et mignonne que l’on a envie de serrer tout le monde dans ses bras. Que cela soit avec Jessica, ou encore l’histoire de sa fille sur le carousel. C’est ce genre de trucs qui rend chaque instants de cet épisode si uniques et qui permettent aussi de voir que The Good Doctor n’est pas qu’une série médicale. Ce n’est de toute façon pas une série médicale comme les autres et David Shore est vraiment un as. Mine de rien, comme avec Dr House il y a plusieurs années, il réussi l’exploit de créer une nouvelle série médicale complètement différente et réellement passionnante. Surtout qu’il est facile de s’investir dans ce que les personnages nous racontent et c’est justement là la plus grande qualité de cette série. Je ne me souviens pas d’avoir vu un truc aussi touchant, surtout dans une série médicale. J’ai lâché quelques larmes face à cet épisode et je ne m’y attendais pas du tout alors que The Good Doctor nous a tout de même habitué à ce genre de trucs. Mais là, je dois avouer que je suis surpris dans le bon sens et que j’ai déjà hâte de voir ce que la seconde saison va bien pouvoir nous proposer par la suite. Je suis tout excité par le fait que le casting ait ce qu’il mérite en termes de qualité d’écriture pour avoir à incarner un truc aussi passionnant.

Note : 9/10. En bref, un sans faute.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Delromainzika 18158 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte