Magazine Poésie

Chant des Femmes en Illyrie

Par Vertuchou

Pays enchanté,
C'est la beauté
Qui doit te soumettre à ses chaînes.
Là-haut sur ces monts
Nous triomphons :
L'infidèle est maître des plaines.

Chez nous,
Son amour jaloux
Trouverait des inhumaines...
Mais, pour nous conquérir,
Que faut-il nous offrir ?
Un regard, un mot tendre, un soupir !...

Ô soleil riant
De l'Orient !
Tu fais supporter l'esclavage ;
Et tes feux vainqueurs
Domptent les cœurs,
Mais l'amour peut bien davantage.

Ses accents
Sont tout-puissants
Pour enflammer le courage...
À qui sait tout oser
Qui pourrait refuser
Une fleur, un sourire, un baiser ?

Gérard de Nerval

Partager cet article

Repost 0
Chant des Femmes en Illyrie
&version; Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Vous aimerez aussi :

Aveu d'une femme
Aveu d'une femme
A une femme
A une femme
Les deux rondeaux
Les deux rondeaux
A la Femme Aimée
A la Femme Aimée

Poètes D'hier

« Article précédent

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Vertuchou 94 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine