Magazine Société

Pouvoir

Publié le 29 mars 2018 par Christophefaurie
"On caractérise souvent les post modernistes, influencés par Nietzsche, par le fait qu'ils nient la vérité. ils considèrent que ce qui est tenu pour vrai, même les théories les plus certaines des sciences naturelles, comme étant le produit des relations de pouvoir sociales. (...) Le post moderniste est amené à s'affaiblir ou se contredire, parce que ses déclarations sur la vérité seront produites par son désir de pouvoir" (Si sa théorie est juste.)
Voilà ce que je lis dans un ouvrage sur la philosophie allemande. (German Philosophy, a very short introduction, Andrew Bowie.)
Ce qui m'a frappé. Car on parle beaucoup de "pouvoir" ces derniers temps. Or, le mouvement post moderniste a démarré aux USA, a été formalisé en France, et est le principe de pensée de 68 et de tout ce que l'on lui associe, y compris notre élite gouvernante et dirigeante. Et si le réel moteur de tous ces gens avait été la volonté de pouvoir ? Et si c'était pour cela qu'ils avaient vu partout des relations de pouvoir ?
(Et si c'était le résultat d'une société paternaliste, la société d'après guerre, qui ne pouvait générer que des gamins égoïstes ?)

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Christophefaurie 1652 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine