Magazine Voyages

easyJet fait le show pour l’ouverture de sa base à Bordeaux

Publié le 29 mars 2018 par Claude Mandraut

Pour officialiser l’ouverture de sa base sur l’Aéroport de Bordeaux, easyJet a fait les choses en grand.

easyJet fait le show pour l’ouverture de sa base à Bordeaux

Arrivée de l’avion easyJet à l’Aéroport de Bordeaux.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Le temps n’était pas de la partie, le 28 mars, pour le lancement de la base d’easyJet à Bordeaux mais la grisaille était largement compensée par l’ambiance. L’avion symbolisant cette création portait en grosses lettres « Bordeaux » peintes sur sa carlingue.

easyJet fait le show pour l’ouverture de sa base à Bordeaux

easyJet, drapeaux au vent à Bordeaux.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Une fois que l’appareil a été arrêté sur la piste, le petit bonhomme en fleurs d’easyJet est venu gambader autour tandis que le personnel navigant est descendu pour effectuer une dans très rythmée sous la pluie et sur la piste détrempée. En raison de leurs performances, il s’agissait plutôt de danseurs professionnels habillés aux couleurs d’easyJet. Un air de fête pour une opération très sérieuse. Johan Lundgren, le CEO d’easyJet, et François Baccheta, directeur d’easyJet pour la France, s’étaient déplacés pour l’occasion.

easyJet fait le show pour l’ouverture de sa base à Bordeaux

Dansons sous la pluie avec easyJet.
Photo City Breaks AAA+, Claude Mandraut.

Dans le cadre de cette base, trois avions A320 seront implantés à Bordeaux et 110 emplois ont été créés. 400 000 sièges supplémentaires seront offerts à Bordeaux, cet été, soit +21% et un total de 2,4 millions de sièges. Le fait de disposer d’avions sur place permettra aussi à la compagnie de pouvoir proposer des vols tôt le matin aux voyageurs business qui représentent 20 % des passagers easyJet à Bordeaux. C’est la trentième base européenne d’easyJet et sa cinquième en France.

Depuis son arrivée à l’Aéroport de Bordeaux en 2006, easyJet n’a cessé de s’y investir, notamment grâce à l’ouverture du terminal low cost, Billi, dont les tarifs attractifs l’encouragent à s’y développer. Ainsi, la compagnie a transporté 10 millions de passagers depuis son premier vol à Bordeaux et propose aux Bordelais, pour la saison 2018, 31 lignes dont 9 nouvelles : Bastia, Catane, Faro, Héraklion, Ibiza, Luxembourg, Tel Aviv, Londres Southend, et pour terminer, la dernière annoncée, Rhodes.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Claude Mandraut 400 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine