Magazine Politique

Vegane et néo-fascisme

Publié le 29 mars 2018 par Falconhill
L’intolérance de certains est terrifiante. Celle de la,catégorie des « vegan » est particulière, et à la limite du fascisme. Je n’avais eu conscience d’être menacé de mort parce que je mangeais un morceau de viandes...
Une militante vegane (quel mot laid en plus) a dépassé le mur des saloperies en se réjouissant de la mort du boucher du Super U de l’Aude.Vegane et néo-fascisme
 Comparer un boucher et un mangeur de viande a un assassin, c’est déjà dérangeant. Et le beau-fils de boucher charcutier que je suis ne peut que être choqué par ces joies de voir un islamiste tuer une profession. Qui permet de faire manger des gens. 
Si le veganisme est une nouvelle forme de fascisme, merde. Ils elles mangent ce qu’elles veulent. J’aime les légumes. Mais je n’ai pas de leçons à recevoir de ces gens qui sont ravis de la mort d’un homme qui travaille pour nourrir ses semblables quand je mange un morceau de viande.
Ce neofascisme en plus très « mode à la con » m’exaspère. Mais il me fait peur : l’activisme de féministes qui voulaient supprimer « mademoiselle » des formulaires et voulaient féminiser la langue française a réussi son but (même LR a fait un tract en écriture inclusive...)Il faut s’inquiéter de ces vrais menaces pour notre société.
En tous que cette folle soit condamnée est une bonne nouvelle.Vegane et néo-fascisme

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Falconhill 1396 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines