Magazine Culture

Critiques Séries : Siren. Saison 1. Pilot & Episode 2.

Publié le 30 mars 2018 par Delromainzika @cabreakingnews

Siren // Saison 1. Episodes 1 et 2. Pilot / The Lure.


Alors que Kyle XY est terminée depuis plusieurs années maintenant, je dois avouer que je ne m’attendais pas à retrouver dans Siren une ambiance similaire. Tout se déroule dans une petite ville portuaire des Etats-Unis, un cadre idéal pour une série fantastique. Mais même si ce n’est pas aussi bon que des séries comme Harper’s Island (dont l’annulation me reste toujours en travers de la gorge, des années après), Siren a le mérite de tenter d’utiliser une histoire très peu développée dans le monde des séries : celle des sirènes. Créée par Emily Whitesell (Finding Carter, Mes plus belles années), Siren a le mérite de se vouloir un peu plus originale que d’autres. Bien entendu, nous ne sommes pas dans La Petite Sirène et Siren cherche à nous dépeindre un univers où les sirènes sont là pour reprendre le contrôle des océans, où une conspiration militaire n’est pas très loin, avec pour héros un chercheur marin. Le premier épisode fonctionne alors un peu comme Kyle XY mais pas totalement non plus. Disons que la série tente d’être un minimum originale et qu’elle y parvient par moment. Si la série peut être très étrange par moment, et que tout ne fonctionne pas nécessairement, le premier épisode a le mérite de nous offrir un spectacle suffisamment sympathique pour motiver à suivre le second.

L'arrivée de Ryn, une mystérieuse jeune femme, fait renaître la légende de l'existence des sirènes dans la petite ville portuaire de Bristol Cove. Mais ces prédateurs marins n'ont pas refait surface par hasard : ils sont de retour pour réclamer leurs droits sur l’océan. C'est alors le début d'une bataille sans pitié entre l'Homme et la mer..

Pour couronner le tout, nous avons un meurtre (découvert dans le second épisode) et commis par notre sirène adorée. Si Siren aime bien les sirènes, elle tente alors de développer toutes les intrigues possibles et imaginables du genre. Que cela soit une légende locale selon laquelle les locaux ont assassinés les sirènes qui étaient présentes dans les eaux de la région. Nous avons aussi cette petite conspiration gouvernementale qui apporte là aussi son lot de (bonnes) surprises dans le second épisode. Siren tente aussi de mélanger des éléments de série fantastique, d’horreur et de moments dramatiques se rapprochant plus du soap que du drame fantastique. Mais en infusant tout cela durant ces deux épisodes, je me suis surpris à apprécier le résultat. Assez souvent, ces deux épisodes (et surtout le pilote) est filmé comme un slasher. Notamment avec l’histoire du meurtre dans la première partie du premier épisode. Mais ce n’est pas que visuel, c’est aussi dans le scénario que l’on reprend certains de ces codes un peu faciles. Notre héros, Ben Pownhall est aussi le fils prodige du maire de Bristol Cove (c’est un peu facile mais bon, on va dire que ça fonctionne).

Sauf que c’est quelqu’un de bien et du coup il a un peu sa famille à dos. Si les sirènes ne peuvent pas parler, elles savent en tout cas très bien apprendre l’anglais. En seulement deux épisodes, notre petite Ryn arrive déjà à dire pas mal de choses. Finalement, si Siren n’est pas brillante elle a au moins le mérite d’être suffisamment divertissante pour ne pas trop nous ennuyer. Je n’attendais rien de cette série mais je suis agréablement surpris.

Note : 5.5/10. En bref, une assez bonne surprise dans son ensemble.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Delromainzika 18158 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte