Magazine Culture

Critiques Séries : Station 19. Saison 1. Episode 3.

Publié le 30 mars 2018 par Delromainzika @cabreakingnews

Station 19 // Saison 1. Episode 3. Contain the Flame.


Alors que Station 19 tente de reprendre la sauce Grey’s Anatomy dans l’univers des pompiers, ce troisième épisode tente de réorganiser les personnages et les intrigues pour mieux gérer les problèmes rencontrés dans les deux premiers épisodes. Andy est toujours en charge de l’équipe en tant que capitaine, mais Andy fait le mauvais choix et c’est là que tout part encore une fois en sucette. Et quand c’est au tour de Jack de devenir capitaine, il fait des choix intelligents, provenants de son expérience, rendant le truc légèrement plus crédible. Mais Station 19 n’est pas forcément là pour que l’on croit à ce qu’elle nous raconte, ce qui dans un sens est presque un problème. C’est de la poudre aux yeux avec des sauvetages en tout genre, des interventions aux quatre coins de l’épisode dans le but de nous faire passer un bon moment. Mais ce sont les personnages qui sont les plus importants. Andy n’est pas le personnage le plus finaud qu’il soit pour autant. C’est bel et bien là que la série fait l’erreur de ne pas tenter de lui donner les clés pour ressembler un peu plus à ce que la série avait pu faire avec Meredith dans la série mère. Elle n’a pas besoin d’être la patronne, juste d’écouter les autres. Son côté têtu ne la rend pas forcément plus agréable à suivre mais cela permet en tout cas de pimenter un peu le tout.

Cet épisode permet donc à Station 19 de trouver enfin ses marques même si la série n’est pas pour autant exceptionnelle. Disons qu’elle a beau reprendre une formule qui fonctionne, elle n’apporte rien de vraiment neuf. Cela change un peu de Chicago Fire tout de même alors que l’ensemble est un peu plus léger où les personnages ne sont pas tous dépressifs. Les retournements scénaristiques de l’épisode ne sont pas très originaux mais suffisamment sympathiques pour permettre d’apprécier ce que l’on a à l’écran. La relation entre Andy et Maya pourrait ressembler à celle de Meredith et Cristina à l’époque dans Grey’s Anatomy mais ce n’est pas nécessairement le cas pour autant. Elles partagent des moments ensemble et elle donnent l’impression d’être amies mais il y a forcément des problèmes entre ces deux là qui vont arriver. Les sempiternelles discussions entre filles (il y en a pas mal dans cet épisode) apparaissent presque comme les meilleurs moments de cet épisode alors que les interventions n’apportent rien de neuf sous le soleil. Chicago Fire fait largement mieux dans le genre et 9-1-1 dans son côté le plus surréaliste avait au moins le mérite de m’amuser. Ici, le côté professionnel n’est pas ce sur quoi Station 19 doit se concentrer mais sur ses personnages et les moments qu’ils partagent ensemble en dehors des interventions.

Note : 5/10. En bref, ce n’est toujours pas brillant mais la série a le mérite d’évoluer et de se concentrer sur certains de ses atouts.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Delromainzika 18158 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte