Magazine Santé

ADDICTION : Et si le cannabis passait les jeunes au tabac?

Publié le 31 mars 2018 par Santelog @santelog
ADDICTION : Et si le cannabis passait les jeunes au tabac?

On sait que tabac et cannabis sont fréquemment consommés conjointement et que les fumeurs de cannabis sont généralement fumeurs de cigarettes. Au point, que dans les recherches, il est extrêmement complexe de caractériser les effets spécifiques de chaque substance. Fumer du cannabis, peut également conduire les non-fumeurs de tabac, à la cigarette et conduire les anciens fumeurs qui consomment toujours du cannabis à la rechute, conclut cette étude de la Mailman School of Public Health de l'Université Columbia. Des conclusions présentées dans le Journal of Clinical Psychiatry qui posent tout de même la question, avec l'ouverture de l'accès au cannabis, de ses conséquences sur la prévalence du tabagisme.

Alors que le tabagisme a tendance à décliner, il ne faudrait pas que la hausse de la consommation de cannabis aille à lencontre des initiatives en Santé publique contre le tabagisme. Cependant cette étude rapporte clairement que l'usage de cannabis est non seulement associé à une augmentation du tabagisme chez les non-fumeurs de cigarettes, en particulier chez les jeunes et représente pour les fumeurs actuels de cigarettes, un frein indiscutable à l'arrêt du tabac.

Le cannabis est associé à l'expérimentation, la rechute et la persistance du tabagisme : cette analyse, fondée sur les données de 34 634 participants à la National Epidemiologic Survey on Alcohol and Related Conditions (2001-2002 et 2004-2005), confirme en effet que l'usage du cannabis, même en l'absence d'utilisation problématique de la substance, est associé à une augmentation des risques d'expérimentation, de rechute et de persistance du tabagisme.

Les fumeurs sont plus de 5 fois plus susceptibles de consommer quotidiennement du cannabis : ces données concordent avec celles de précédentes études, citées par les auteurs et qui montraient que l'usage du cannabis par les fumeurs de cigarettes avait augmenté de façon spectaculaire au cours des deux dernières décennies au point que les fumeurs sont plus de 5 fois plus susceptibles que les non-fumeurs de consommer quotidiennement du cannabis.

L'usage de cannabis est plus courant que le tabagisme chez les adolescents : il faut donc impérativement prendre en compte l'usage de cannabis dans les efforts de lutte antitabac et dans les milieux cliniques visant à réduire le tabagisme. Il est primordial également de mieux comprendre les liens possibles entre l'usage du cannabis et l'expérimentation de la cigarette chez les jeunes, étant donné que les données récentes suggèrent que l'usage de cannabis est plus courant chez les adolescents que " la cigarette ".

Équipe de rédaction Santélog


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Santelog 71170 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine