Magazine Culture

Critiques Séries : The Walking Dead. Saison 8. Episode 14.

Publié le 02 avril 2018 par Delromainzika @cabreakingnews

The Walking Dead // Saison 8. Episode 14. Still Gotta Mean Something.


Ce que je ne comprends pas par moment dans The Walking Dead, c’est les choix des scénaristes. Tous ne sont pas mauvais mais certains le sont et c’est bien ça le problème. Notamment avec Jadis qui réussi à capturer Negan et à l’attacher. Mais pas le tuer alors que ce dernier le mérite amplement. Si l’on est Rick, on propose aux Saviors, qui sont effrayés, de revenir avec vous à Hilltop mais tout cela pour mieux leur tirer dans le dos. Le meilleur aspect de l’histoire de Rick et de Morgan c’est que finalement voir que Rick est capable de changer. Enfin, en apparence car le scénario ne sait pas trop comment s’y prendre par moment. Mais Rick n’en a plus rien à faire maintenant qu’il n’a plus son fils à ses côtés. Bien entendu, il revient chez lui, s’excuse auprès de Michonne pour lire la dernière lettre de son fils, mais sincèrement j’ai l’impression que la série a énormément de mal à effacer ce qu’elle ne sait pas faire et notamment créer de l’émotion avec Rick. Car cela ne fonctionne pas du tout. Même la mort de Rick n’était pas un moment riche en émotions. Peut-être que cet épisode est un écart, que Rick va redevenir par la suite le bon gars qui tente de faire la bonne chose. Mais cela serait terrible car Rick, qui a abandonné ses principes, et qui se transforme en une sorte d’homme imprévisible que l’on ne peut plus croire… ce serait enfin une belle opportunité pour The Walking Dead de changer.

Car Rick est ennuyeux dans son rôle de bon gars alors que ce changement de situation permettrait de voir le meilleur Rick que l’on ait vu depuis sacrément longtemps. « Still Gotta Mean Something » est un épisode qui met clairement en place la suite de la saison (et donc la fin puisqu’il ne reste que deux épisodes). C’est presque dommage notamment de ne pas avoir un épisode centré sur Jadis et son point de vue. Non, la série préfère mélanger un peu toutes les intrigues, cassant le rythme de certaines avec des passages qui ne sont pas spécialement palpitants et/ou intéressants. Je dirais que la performance de Pollyanna McIntosh est ce que la série a pu proposer de mieux et de plus touchant cette année, reprenant les atouts de ce que la série a pu faire par le passé bien entendu. Si c’est un peu étrange dans l’histoire de Jadis et Negan, de voir ce dernier dévoiler un peu son propre passé, c’est une aubaine pour The Walking Dead d’enfin développer un peu mieux un personnage qu’elle avait laissé de côté sur lequel reposait uniquement le côté complètement cinglé qui faisait la carrure du personnage. Finalement, cet épisode fait donc des choix qui ne sont pas toujours particulièrement intéressants, mis à part le fait que Rick est en train de changer et que cela peut permettre d’aller de l’avant. Enfin, c’est tout ce que je souhaite surtout qu’il y a déjà une saison 9 de commandée (et qu’ils ont annoncé qu’elle serait plus comme les saisons 4 et 5).

Note : 6/10. En bref, si la série opère des changements qui pourraient amener The Walking Dead à devenir passionnante, la narration reste un brin décousue à mon goût.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Delromainzika 18158 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte