Magazine Société

Et si Tocqueville s'était trompé ?

Publié le 03 avril 2018 par Christophefaurie
La Révolution n'a rien changé, dit Tocqueville dans l'Ancien régime et la Révolution. Les révolutionnaires n'ont fait que reprendre la structure bureaucratique du royaume. Et déjà Le roi voulait faire le bonheur de ses sujets contre leur volonté ! Il me semble qu'il n'est pas allé jusqu'au bout de son raisonnement. Voici comment je lis l'histoire de France depuis la révolution.
Les réformateurs ont considéré que tout était bien en France d'Ancien régime, sauf les nobles. Ils ont donc conservé exactement le même système, en particulier sa culture, mais en cherchant un moyen de choisir à la naissance ce qui serait l'aristocratie du moment. C'est le rôle de l'Education nationale, qui ne forme pas, mais qui sélectionne.
Voilà qui explique un phénomène curieux. Pourquoi parle-t-on, à la SNCF en particulier, de "lutte des classes" ? Eh bien, parce que nous en sommes restés au régime féodal. La SNCF, par exemple, est administrée par des grands seigneurs, qui doivent leur rang à leur naissance. Le petit peuple, qui n'a que quelques années d'études après le bac, brosse le gravier sur les voies. Comme l'expliquait fort bien Hyacinthe Dubreuil, il y a un siècle, le génie inutilisé du manant devient pouvoir de nuisance.
(Ce qui montre, aussi, un curieux aspect culturel de la France : nous pensons que nous sommes finis dès la naissance. "Changement" n'est pas français. Tocqueville avait tout de même raison.)


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Christophefaurie 1652 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine