Magazine Médias

The Greatest Showman (Ciné)

Publié le 03 avril 2018 par Bigreblog

Heps la blogo!

Aujourd’hui je vous reviens avec un article cinéma! Woohoo, que quelqu’un note cette date au calendrier!

Il faut dire que ces derniers temps, entre rewatches et autres déménagements, je ne me suis plus posée devant un bon long digne de ce nom…en tout cas, jusqu’à ce que cet enfoiré de Hugh arrive sur son cheval blanc et me fasse remarquer « Eh, fille indigne, tu n’as toujours pas vu mon dernier film, qué passa? »

Et donc, en bonne fille indigne, je m’incline, et me voici avec ma review du Greatest Showmansans spoiler!

😉

Phineas Taylor Barnum est un orphelin qui a dû se construire seul. De petits boulots en travaux divers, il n’arrive pas à faire un métier qui lui plait et qui permettra à son épouse Charity et à leurs deux filles de vivre décemment. Pourtant, P.T. a un rêve…

The Greatest Showman (Ciné)

Si vous avez vécu sous un rocher ces derniers mois, vous ignorez donc que le pitch de ce film raconte de manière certes romancée la genèse du cirque tel que nous le connaissons aujourd’hui, à travers son fondateur, P.T. Barnum.

Je n’ai sérieusement pas compris pourquoi on n’a pas plus parlé de ce film que cela. De séquences chantées faisant parfois penser aux Misérables (en moins dramatique et plus pop quand même) en images magnifiques et esthétiques, Greatest Showman aurait dû être bien plus primé que cela.

Malheureusement, de détracteurs en personnes incapables de supporter les mots « inspiré de… », voilà, on est passés à côté, et c’est bien dommage.

Les chansons surtout, sont toutes merveilleuses, et j’écoute déjà la B.O. en boucle.

Et le casting est tellement bon…parlons-en donc.

Hugh Jackman est trop parfait. Y en a marre, cela fait des années que je lui cherche des défauts et j’y arrive pas. Il chante sublimement, il danse comme s’il marchait, et il joue tous ses rôles avec une conviction que lui envient la plupart de ses collègues. Il m’énerve. XD

The Greatest Showman (Ciné)

Michelle Williams, qui incarne son épouse Charity, est toujours aussi lumineuse, et cela me fait plaisir de la retrouver.

Rebecca Ferguson, elle, interprète Jenny Lind, cantatrice suédoise, et c’est la seule qui a eu droit à une doublure voix alors que, honnêtement, Becky chante super bien. Whaaaat?

Parmi les autres, on retrouve évidemment Zac Efron en Phillip Carlyle, et Seigneur merci de l’avoir fait dégonfler et retourner à ses premières amours, parce qu’il chante et danse toujours aussi bien! (dit celle qui déteste High School Musical); et l’adorable Zendaya en trapéziste Anne Wheeler. J’adore cette fille sans filtre et à l’humour décapant.

😉

The Greatest Showman (Ciné)

Me reste à rendre hommage à Keala Seattle, qui incarne la femme à barbe Lettie, dont le « This is me » nommé aux Oscars est sans doute la plus belle chanson du film…

Donc, en gros, The Greatest Showman est un très TRÈS bon film qui aurait mérité plus de presse, car ses interprètes et scénaristes, et réalisateur, et et et…le méritent bien!

Note: 8,5/10 (scénario: 8/10jeu: 9/10BO: 9/10musical: 8/10)

The Greatest Showman (Ciné)


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Bigreblog 1726 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte