Magazine Culture

Critiques Séries : UnREAL. Saison 3. Episode 6.

Publié le 03 avril 2018 par Delromainzika @cabreakingnews

UnREAL // Saison 3. Episode 6. Transference.


Si j’apprécie quelque chose dans UnREAL c’est qu’elle est toujours capable de se remettre en question et c’est clairement ce que fait cet épisode alors que les personnages doivent faire des choix difficiles qui permettent de rendre cet épisode l’un des plus intéressants de la saison (et de la série depuis un sacré bout de temps). Si cet épisode a du sens c’est en grand partie car les personnages choisissent des destins qui vont en accord avec ce qui va bien pour eux, même si ce n’est pas forcément le chemin qu’ils veulent réellement prendre. Cela peut être la partie la plus fascinante de cette série. Quinn a ce que beaucoup peuvent considérer comme une grande carrière donc elle a l’opportunité de dire ce qu’elle veut (même le pire) tout haut avec son autorité légendaire. Mais comme on a pu le faire l’an dernier, ce qui lui manque c’est d’avoir quelqu’un à aimer. C’est donc à croire que Everlasting est un peu une sorte de synonyme de sa propre existence et de sa solitude. Je ne serais pas surpris qu’au fond UnREAL soit une sorte de métaphore pour ces producteurs qui se sentent seuls et créent des émissions en rapport avec cette solitude ou ce qui leur manque ans la vie. Jay a aussi des problèmes de son côté. Il se rend compte qu’il ne peut pas tout avoir et son mec Xavier en même temps.

Comme Quinn, Jay se rend compte que finalement il n’a pas de place pour une relation solide et stable comme il se doit. Tout cela à cause de sa situation professionnelle. Je pense que c’est intéressant de parler de ce mal-être qu’il y a dans le monde de la production et de la solitude que cela peut créer dans sa propre vie amoureuse car je suis sur et certain que ce que UnREAL tente de dépeindre ici est la dure réalité des choses. Rachel de son côté a probablement une plus grande décision à prendre alors qu’elle a déjà sacrifié sa santé mentale et sa vie personnelle pour Everlasting. Tout cela pour des raisons qui restent encore un peu obscure dans un sens. La série continue d’intégrer tout un tas d’éléments qui font les coulisses de la télé-réalité (et notamment la drogue qui est soi-disant faite pour aller mieux alors que l’on sait très bien que ce n’est jamais le cas). Je crois cependant que Serena est la seule personne suffisamment ouverte à tous ces problèmes et qui se rend clairement compte de ce qui se passe tout autour d’elle. Elle n’est pas bête mine de rien mais elle est toujours aussi fun à suivre dans ses aventures. Finalement, UnREAL relève enfin le niveau de cette saison dans un épisode solide et bien plus passionnant que je n’aurais probablement pu imaginer au départ.

Note : 7.5/10. En bref, UnREAL se réveille.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Delromainzika 18158 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte