Magazine Poésie

Semaine du 5 au 11 Février 2018

Par Patricia Oudot @adelaidendire

Lundi 5 Février

Semaine du 5 au 11 Février 2018

Quand s'ouvre le rideau de lumière 
Le samedi soir
Une jolie petite robe de vichy
Blanche et noir
Attend son heure sur un mannequin
A coté de l'armoire 
Elle rêve de sortir se pavaner
Sur un bout de trottoir
Et d'abandonner son cintre
Aux ciselures d'ivoire 
Pour que son bustier se gonfle
Au vent de vie et d'espoir
Elle admire ses courbes et son reflet
Dans la porte au miroir
Laissant la dentelle de son jupon
Caresser le bois du tiroir
Le noeud nonchalamment défait de son ruban
Sur le sol du boudoir
S'envole par l'entrebâillement de la fenêtre
En s'y laissant choir
Elle voudrait simplement être reine
Ou le laisser croire
Le temps d'une valse ou d'une escapade
Devenir robe du soir 
Mais pour faire tourner les têtes
D'un froufrou de moire 
En clic clac à talons aiguilles
Sur des escarpins en vernis noir 
Il faut être belle de nuit au fourreau frivole 
Ou traîne ostentatoire 
Alors elle soupire devant son image 
Sur le psyché à balançoire 
Elle ne sera jamais du satin ou du cuir 
Qui fera d'elle une star 
Juste aussi sage que les perles blanches
De son  collier en sautoir

Adelaide ♥

Mardi 6 Fevrier

Semaine du 5 au 11 Février 2018


Trois fois vingt ans méritaient bien un sourire
Pour l'homme qui ce matin en soupire
En regardant le gâteau et les bâtons de cire
Peut être enfin un nouveau récit à écrire
Et un costume de vie trop étriqué à laisser partir
Pour que le coeur batte sans  mentir
Et accueille les joies que la vie sait offrir

Adelaide♥

Mercredi 7 Février

Semaine du 5 au 11 Février 2018

Paris sous la neige,peinture de C.Alard

Paris se réveille sous la neige
Et ça coince ,ça patine
Coups de volant,demi tours
La vieille dame de fer sourit
Les pietons à tatons 
Sur le tapis des trottoirs
Marchent à petits pas
Les toits de Paris sont bien jolis 
Mais les gens râlent 
Veulent des responsables
C'est l'hiver tout simplement 
Rien d'anormal,certains l'oublient

Adelaide♥

Jeudi 8 Février

Monoshout, le illustrazioni di Alessandro Gottardo

En double ,en triple 
J'accroche de la musique
Simple ou quadruple
Sur le fil à retordre
Du diapason de la vie
Ah croche,tu me défies
Sur la portée du temps
Tu accelères ou ralentis
Petit air qui se joue
En solo ou bien en duo
Pour écrire ma chanson
Sans clef de sol de maison
Avec les instruments à vent
De toutes les saisons

Adelaide♥

Vendredi 9 Février

Samedi 10 Février

I see trees of green, red roses too I see them bloom for me and you And I think to myself what a...

Le lacet soudain se lasse 
D'être lacé puis delacé 
Mince,il se taille
Et alors ça se corse
Dentelle delaissée
Le jupon file à l'anglaise
Son buste enfin libéré
Pousse un soupir d'aise
Le caraco de soie glisse
Sur la peau de la belle
Rayonne en satin pâle
Mise à nue sous le soleil

Adelaide♥

Dimanche 11 Février

One day I will rise when he calls my name. no more sorrow, no more pain.

Si j’étais oiseau
Je toucherais le là-haut
Le bleu le plus beau
La ou l’air est chaud
Loin des gens et de leur ego
Si j'étais oiseau
Je toucherais le là-haut
En transparence d'aile d'angelot
Dans un chant sans mots
Loin des gens et de leurs  barreaux

Adélaide ❤

Semaine du 5 au 11 Février 2018

Quand s'ouvre le rideau de lumière 
Le samedi soir
Une jolie petite robe de vichy
Blanche et noir
Attend son heure sur un mannequin
A coté de l'armoire 
Elle rêve de sortir se pavaner
Sur un bout de trottoir
Et d'abandonner son cintre
Aux ciselures d'ivoire 
Pour que son bustier se gonfle
Au vent de vie et d'espoir
Elle admire ses courbes et son reflet
Dans la porte au miroir
Laissant la dentelle de son jupon
Caresser le bois du tiroir
Le noeud nonchalamment défait de son ruban
Sur le sol du boudoir
S'envole par l'entrebâillement de la fenêtre
En s'y laissant choir
Elle voudrait simplement être reine
Ou le laisser croire
Le temps d'une valse ou d'une escapade
Devenir robe du soir 
Mais pour faire tourner les têtes
D'un froufrou de moire 
En clic clac à talons aiguilles
Sur des escarpins en vernis noir 
Il faut être belle de nuit au fourreau frivole 
Ou traîne ostentatoire 
Alors elle soupire devant son image 
Sur le psyché à balançoire 
Elle ne sera jamais du satin ou du cuir 
Qui fera d'elle une star 
Juste aussi sage que les perles blanches
De son  collier en sautoir

Adelaide ♥

Mardi 6 Fevrier

Semaine du 5 au 11 Février 2018


Trois fois vingt ans méritaient bien un sourire
Pour l'homme qui ce matin en soupire
En regardant le gâteau et les bâtons de cire
Peut être enfin un nouveau récit à écrire
Et un costume de vie trop étriqué à laisser partir
Pour que le coeur batte sans  mentir
Et accueille les joies que la vie sait offrir

Adelaide♥

Mercredi 7 Février

Semaine du 5 au 11 Février 2018

Paris sous la neige,peinture de C.Alard

Paris se réveille sous la neige
Et ça coince ,ça patine
Coups de volant,demi tours
La vieille dame de fer sourit
Les pietons à tatons 
Sur le tapis des trottoirs
Marchent à petits pas
Les toits de Paris sont bien jolis 
Mais les gens râlent 
Veulent des responsables
C'est l'hiver tout simplement 
Rien d'anormal,certains l'oublient

Adelaide♥

Jeudi 8 Février

Monoshout, le illustrazioni di Alessandro Gottardo

En double ,en triple 
J'accroche de la musique
Simple ou quadruple
Sur le fil à retordre
Du diapason de la vie
Ah croche,tu me défies
Sur la portée du temps
Tu accelères ou ralentis
Petit air qui se joue
En solo ou bien en duo
Pour écrire ma chanson
Sans clef de sol de maison
Avec les instruments à vent
De toutes les saisons

Adelaide♥

Vendredi 9 Février

Samedi 10 Février

I see trees of green, red roses too I see them bloom for me and you And I think to myself what a...

Le lacet soudain se lasse 
D'être lacé puis delacé 
Mince,il se taille
Et alors ça se corse
Dentelle delaissée
Le jupon file à l'anglaise
Son buste enfin libéré
Pousse un soupir d'aise
Le caraco de soie glisse
Sur la peau de la belle
Rayonne en satin pâle
Mise à nue sous le soleil

Adelaide♥

Dimanche 11 Février

One day I will rise when he calls my name. no more sorrow, no more pain.

Si j’étais oiseau
Je toucherais le là-haut
Le bleu le plus beau
La ou l’air est chaud
Loin des gens et de leur ego
Si j'étais oiseau
Je toucherais le là-haut
En transparence d'aile d'angelot
Dans un chant sans mots
Loin des gens et de leurs  barreaux

Adélaide ❤


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Patricia Oudot 1365 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine