Magazine Culture

Critiques Séries : The Blacklist. Saison 5. Episode 17.

Publié le 05 avril 2018 par Delromainzika @cabreakingnews

The Blacklist // Saison 5. Episode 17. Anna-Gracia Duerte.


Samar devrait être le héros de tout le monde. En plus d’être une femme bad-ass, c’est un vrai ange gardien et c’est pour cela que cela fonctionne si bien. Samar est en tout cas un bon personnage que la série exploite de la façon la plus intelligente qu’il soit. « Anna-Gracia Duerte » aurait pu être un épisode raté, mais c’est étrange car en donnant autant de place à Samar dans cet épisode, elle ferait presque oublier que l’on est dans The Blacklist et surtout qu’il y a Red et Liz dans les parages. Bon, les deux ne sont pas très loin et ont des choses à raconter mais c’est presque le FBI (et notamment Ressler) qui prend plus de place ce qui dans un sens n’est pas plus mal. Ce que je me demande cependant c’est si les autres membres du FBI aurait pu faire ce que Samar a fait pour Anna-Gracia. La série n’oublie pas pour autant ses intrigues personnelles, notamment avec le mari de Tara, Dale, qui tente de justifier son mariage à Ressler en lui disant que Tara était la seule à vouloir vraiment se marier et que lui, Dale, n’était pas nécessairement dans le même délire. Ce genre d’intrigues n’apporte rien de neuf dans The Blacklist mais c’est tout l’enrobage et la façon dont les intrigues évoluent qui fait tout l’intérêt de la série ici.

S’il aurait été plus simple de raconter une histoire d’abus d’enfants comme on peut en voir ailleurs, The Blacklist choisit un chemin différent ce qui est une très bonne nouvelle. J’aime bien la façon dont la série tâcle alors un sujet fort comme le Girls Not Brides alors que plus de 248 000 enfants ont été mariés de force entre 2000 et 2010, la plupart étant des jeunes filles mariées à des hommes bien plus âgés. C’est une intrigue qui colle donc parfaitement avec l’actualité et la série utilise alors le tout de façon intelligente. Du coup, The Blacklist utilise intelligemment toutes ses qualités pour raconter une histoire riche en émotions et en surprises. Le scénario est toujours intelligent mais le reste des personnages n’est pas en reste. Que cela soit Red avec son face à face avec Liz, ou encore cette dernière. Ces deux là font donc évoluer l’intrigue de la saison à leur façon avec que cela peut avoir de qualités et de défauts. Disons que par moment cela se ressemble toujours un peu et ce n’est pas ce que j’avais envie nécessairement de voir cette semaine. Finalement, The Blacklist continue donc de tenter des trucs en cherchant à nous surprendre mais cela ne fonctionne pas aussi bien que l’on ne pourrait le souhaiter à tous les moments.  

Note : 7/10. En bref, un solide épisode avec un sujet fort.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Delromainzika 18158 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte